[Russula suberetorum] Russule à lames jaunes

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
Règles du forum
AVANT D'OUVRIR VOTRE PREMIER SUJET : merci de bien vouloir consulter la charte du forum et le règlement complet de la rubrique Détermination de champignons.

Questions de comestibilité : nous ne répondons pas aux questions de comestibilité. Nous n'informons que des risques d'intoxication. Questions de comestibilité

Un sujet - une espèce : une seule espèce par sujet

Déposer les photos et documents joints sur le forum : Comment déposer ses photos sur le forum ? - Taille et nombre de photos

Description complète : Mettez le plus d'informations possible sur le champignon.
Toute demande se résumant à une simple photo ou une simple question ("C'est quoi ce champignon ?") sans indice et information supplémentaire, pourra se voir refusée.

Titre du sujet : une fois l'espèce ou le genre identifié, renommer le sujet en conséquence (Éditer le premier message) avec la convention suivante : [Genre espèce] Titre d'origine.

Soyez polis, SVP. (un p'tit bonjour, un p'tit merci...)

Pour toute question ou tout problème, contactez nos administrateurs par message privé.
Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 12109
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

[Russula suberetorum] Russule à lames jaunes

Messagepar Fifi » 14 juil. 2018, 22:59

Salut à tous,

du travail pour Castor !

Voici des russules récoltées dans un parc, sous chênes verts en compagnie de mes Boletus queletii et Xerocomus porosporus.

Chapeau jusqu'à 7 cm, odeur légèrement fruitée, douce, sporée jaune proche de IV.

réaction rose pâle au sulfate, bleu au gaïac. Chair immuable, pas de jaunissement ni grisonnement constaté.

DSC_0125.jpg

DSC_0126.jpg

DSC_0137.jpg


je m'égare sur plusieurs pistes.

J'avais pensé à une Chamaeleontinae, mais les poils cuticulaires ne sont pas capités. Du côté des Russulinae, Russula cremeoavellanea semble une possibilité.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 12109
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar Fifi » 14 juil. 2018, 23:02

Microscopie...

Cuticule
cuti_x400_01.jpg

Spores à épines isolées, (7,6) 7,8 - 9,5 (9,6) × (6,1) 6,3 - 8,0 (8,20) µm.
spores_x400_01.jpg

spores_x400_02.jpg
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Avatar du membre
Nommo
Messages : 2577
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Localisation : Gard

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar Nommo » 15 juil. 2018, 07:22

Macroscopiquement ça semble coller.
Tu veux dire quoi par sporée proche de IV, cremmeoavellanea est donnée vers IVc ?
Petit bémol, je vois les spores un peu trop subglobuleuses.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Avatar du membre
castor74
Messages : 10615
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar castor74 » 15 juil. 2018, 09:44

Bonjour, pour moi ça colle pas mal, c'est clairement une Laetinae et cremeoavellanea est sans doute un bon candidat. Les spores correspondent. Le seul truc un peu gênant, ce sont les poils que je trouve un peu trop en chaînettes d'articles courts, ce qui ne rentre pas vraiment dans la description. Mais je ne vois pas ce que cela peut être d'autre! Tu as fait les incrustations, pour voir?
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 12109
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar Fifi » 15 juil. 2018, 11:03

Nommo a écrit :Tu veux dire quoi par sporée proche de IV, cremmeoavellanea est donnée vers IVc ?
Petit bémol, je vois les spores un peu trop subglobuleuses.
La récolte date du mois dernier et je ne l'ai étudiée qu'hier sur exsiccata. La sporée date aussi et je n'ai pas fait de sporée en masse, d'où cette approximation.
Comme le dit Castor, la taille des spores convient bien, d'après la clé monographique de M. Bon.

castor74 a écrit :Le seul truc un peu gênant, ce sont les poils que je trouve un peu trop en chaînettes d'articles courts, ce qui ne rentre pas vraiment dans la description. Mais je ne vois pas ce que cela peut être d'autre! Tu as fait les incrustations, pour voir?
C'est aussi mon ressenti. Est-il possible que le fait de travailler directement sur un exsiccata, sans procéder à un ramollissement et regonflement, puisse expliquer cet aspect en chainette ?

Pour les incrustations, j'ai bien de la Fuchsine de Ziehl, mais je n'ai pas d'acide, hormis du vinaigre blanc, je doute que cela soit suffisant.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Avatar du membre
castor74
Messages : 10615
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar castor74 » 15 juil. 2018, 12:00

Fifi a écrit :Est-il possible que le fait de travailler directement sur un exsiccata, sans procéder à un ramollissement et regonflement, puisse expliquer cet aspect en chainette ?

Pour les incrustations, j'ai bien de la Fuchsine de Ziehl, mais je n'ai pas d'acide, hormis du vinaigre blanc, je doute que cela soit suffisant.


Exclu. Les exsics collapsent un peu les cellules, mais c'est tout. Là, c'est carrément étonnant, on dirait presque une griseinae. Ce serait intéressant de refaire une cuticule d'après un autre exemplaire.
Pour la Fuchsine, tu peux essayer la méthode de Blum selon laquelle il laissait tremper un morceau de cuticule et rinçait un peu à l'eau après 5 minutes, et observation directement sans décolorer. Mais moi je n'aime pas, c'est plus difficile à interpréter et dans les cas délicats où les incrustations sont fines et localisées, c'est pas assez net.
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 12109
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar Fifi » 15 juil. 2018, 12:23

L'ennui, c'est que la méthode de Blum ne serait valable que sur matériel frais.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Avatar du membre
castor74
Messages : 10615
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar castor74 » 15 juil. 2018, 12:28

Fifi a écrit :L'ennui, c'est que la méthode de Blum ne serait valable que sur matériel frais.

Oui, en plus. Mais je n'ai guère de doute sur la présence d'incrustations, finalement. Ce qui serait intéressant, c'est de voir elles sont localisées. Pas d'HCl à 4%? Le vinaigre blanc, ça n'ira pas, sauf dans la salade. :grandsourire:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

gambr
Messages : 283
Enregistré le : 17 août 2015, 15:10

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar gambr » 15 juil. 2018, 16:31

castor74 a écrit :Le seul truc un peu gênant, ce sont les poils que je trouve un peu trop en chaînettes d'articles courts, ce qui ne rentre pas vraiment dans la description. Mais je ne vois pas ce que cela peut être d'autre!

Forse perchè ci starebbe meglio una Tenellae che hanno appunto la caratteristica di avere i cistidi multi- o pluri-settati?
Castor, non ti sembra che R.cremeoavellanea abbia una microcopia della cuticola completamente differente?
Personalmente proverei a vedere nelle Tenellae/Rhodellinae. Ma bisogna vedere meglio i peli dell'epicutis. Anche le spore andrebbero descritte meglio o fotografarle con obiettivo 100x perché col 40x si vede troppo poco per poter giudicare.

Ciao
Gianni

gambr
Messages : 283
Enregistré le : 17 août 2015, 15:10

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar gambr » 15 juil. 2018, 16:38

Fifi a écrit :Comme le dit Castor, la taille des spores convient bien, d'après la clé monographique de M. Bon.

Le dimensioni delle spore sono l'ultimo carattere da considerare. Prima di tutto bisogna capire la struttura della cuticola.
Fifi a écrit :Pour les incrustations, j'ai bien de la Fuchsine de Ziehl, mais je n'ai pas d'acide, hormis du vinaigre blanc, je doute que cela soit suffisant.

Le incrostazioni eventuali si riescono a osservare bene anche in Blu di Cresile (come indicato da B.Buyck).

Ciao
Gianni

gambr
Messages : 283
Enregistré le : 17 août 2015, 15:10

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar gambr » 15 juil. 2018, 16:41

castor74 a écrit : Là, c'est carrément étonnant, on dirait presque une griseinae.

Temo di non capire. Le Griseinae hanno i pileocistidi unicellulari, spore in massa più chiare e colori diversi.

Ciao
Gianni

Avatar du membre
castor74
Messages : 10615
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar castor74 » 15 juil. 2018, 17:55

gambr a écrit :
castor74 a écrit : Là, c'est carrément étonnant, on dirait presque une griseinae.

Temo di non capire. Le Griseinae hanno i pileocistidi unicellulari, spore in massa più chiare e colori diversi.

Ciao
Gianni

Bien sûr, je disais « on dirait », c’est tout! :cool:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
castor74
Messages : 10615
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar castor74 » 15 juil. 2018, 18:00

gambr a écrit :Castor, non ti sembra che R.cremeoavellanea abbia una microcopia della cuticola completamente differente?

Ciao
Gianni

Si, justement c’est là que ça coince... Une Tenellae, moui, pourquoi pas (alors basides courtes, à vérifier!)
Par ailleurs, les Rhodellinae ne devraient pas avoir une marge cannelée-striée, comme on le voit ici... Et même, la seule du groupe (de mémoire) qui possède des poils avec des articles aussi courts, c'est pseudoimpolita, mais elle est méditerranéenne... :eek:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 12109
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar Fifi » 15 juil. 2018, 22:18

Je ne suis pas du tout à l'aise avec l'italien et je ne suis pas certain que la traduction Gogole soit des plus fiables... voici la traduction des propos de Gambr :
gambr a écrit :Forse perchè ci starebbe meglio una Tenellae che hanno appunto la caratteristica di avere i cistidi multi- o pluri-settati?
Castor, non ti sembra che R.cremeoavellanea abbia una microcopia della cuticola completamente differente?
Personalmente proverei a vedere nelle Tenellae/Rhodellinae. Ma bisogna vedere meglio i peli dell'epicutis. Anche le spore andrebbero descritte meglio o fotografarle con obiettivo 100x perché col 40x si vede troppo poco per poter giudicare.

gambr a écrit :Peut-être parce qu'il y aurait mieux un Tenellae qui a la caractéristique d'avoir le cystide multi- ou plurii-settati ? ( :interrogation: )
Castor, ne vous semble-t-il pas que R.cremeoavellanea a une microscopie de la cuticule complètement différent ?
Personnellement j'essaierais de voir dans les Tenellae / Rhodellinae. Mais il faut mieux voir les poils d'epicutis. Même les spores devraient être mieux décrites ou photographiées avec un objectif 100x car avec 40x vous en voyez trop peu pour pouvoir juger.

Voici une vue en × 1000
spores_x1000_01.jpg


Pour la cuticule, si j'ai le temps, j'essaierai de faire une préparation demain, mais je ne garantis rien.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 12109
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

Re: Russule à lames jaunes

Messagepar Fifi » 15 juil. 2018, 22:55

castor74 a écrit :Une Tenellae, moui, pourquoi pas (alors basides courtes, à vérifier!)

Voilà des basides.
basides_x400_01.jpg
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges


Retourner vers « Détermination de champignons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], ghislaine et 6 invités