[Lactarius cf. piperatus] Sur le Causse Rougier.

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
Règles du forum
AVANT D'OUVRIR VOTRE PREMIER SUJET : merci de bien vouloir consulter la charte du forum et le règlement complet de la rubrique Détermination de champignons.

Questions de comestibilité : nous ne répondons pas aux questions de comestibilité. Nous n'informons que des risques d'intoxication. Questions de comestibilité

Un sujet - une espèce : une seule espèce par sujet

Déposer les photos et documents joints sur le forum : Comment déposer ses photos sur le forum ? - Taille et nombre de photos

Description complète : Mettez le plus d'informations possible sur le champignon.
Toute demande se résumant à une simple photo ou une simple question ("C'est quoi ce champignon ?") sans indice et information supplémentaire, pourra se voir refusée.

Titre du sujet : une fois l'espèce ou le genre identifié, renommer le sujet en conséquence (Éditer le premier message) avec la convention suivante : [Genre espèce] Titre d'origine.

Soyez polis, SVP. (un p'tit bonjour, un p'tit merci...)

Pour toute question ou tout problème, contactez nos administrateurs par message privé.
Avatar du membre
Kairos
Messages : 1433
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58

[Lactarius cf. piperatus] Sur le Causse Rougier.

Messagepar Kairos » 29 juil. 2019, 14:09

Bonjour à toutes z'et à tous.

Me voici de retour après 15 jours dans le parc des Grands Causses, dans un coin oùil me fallait faire 8 kilomètres pour avoir du réseau, ce qui explique que je n'ai rien posté.

Je fais appel à votre expertise et votre sagacité pour m'aider à identifier cette maigre récolte (sans pluie et par 40°C, fallait pas s'attendre à des miracles :lol: ).



Je sais bien qu'il ne faut qu'une seule espèce par demande, mais c'est juste pour montrer la taille de l'exemplaire qui m'intéresse ici.
DSC_4243_DxO_DxO.jpg

Récolté au pied d'une souche de châtaignier, au milieu d'une châtaigneraie, sur le Causse Rougier. Vu que le pied s'insérait juste à la limite de la terre et du bois, difficile à dire s'il était attaché ou pas à la souche.

Chapeau d'environ 15-17cm
Couleur de la sporée: blanc sale, un peu jaunâtre.
Odeur: nulle, mais c'est peut-être dû à la sécheresse.
Saveur: plutôt piquante.

La chair du chapeau m'a paru cassante, mais là aussi, je pense que c'est un effet de la sécheresse.

DSC_4249_DxO_DxO.jpg

DSC_4251_DxO_DxO.jpg




J'ai regardé du côté des leucopaxillus et des tricholoma de couleur blanche sans rien trouver de probant.
Modifié en dernier par Kairos le 30 juil. 2019, 09:34, modifié 2 fois.
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)

Avatar du membre
Fouad
Messages : 6824
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Fouad » 29 juil. 2019, 14:35

Salut Kairos,
Et t'as regardé du côté des lactaires ? :clindoeil:

Avatar du membre
Kairos
Messages : 1433
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Kairos » 29 juil. 2019, 14:54

Fouad a écrit :Salut Kairos,
Et t'as regardé du côté des lactaires ? :clindoeil:


J'y ai également jeté un coup d'oeil, à cause de la chair cassante....mais il n'y avait pas de lait (sûrement un effet de la sécheresse). Sur la photo, ce qui pourrait ressembler à des goutelettes ne sont que des cassures ou des irrégularités des lames (enfin, c'est ce qui m'a semblé).

J'ai pensé à L. pallidus (saveur piquante, odeur nulle), mais il n'y a aucun hêtre à des kilomètres à la ronde. Hormis les châtaigners majoritaires, on ne trouve guère que des frênes et quelques épicéas. Et beaucoup plus bas, en bordure de rivière, ça devient le domaine des peupliers, des aulnes glutineux et des robiniers. Mais de Fagus, que nenni.
Modifié en dernier par Kairos le 29 juil. 2019, 16:15, modifié 1 fois.
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)

Avatar du membre
Fouad
Messages : 6824
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Fouad » 29 juil. 2019, 15:25

Du côté de vellereus peut-être, avec toute la pléiade de variétés décrites.

Avatar du membre
Kairos
Messages : 1433
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Kairos » 29 juil. 2019, 15:32

Fouad a écrit :Du côté de vellereus peut-être, avec toute la pléiade de variétés décrites.


ça semble une bonne piste, mais ça va être difficile d'approfondir, vu que je ne suis plus sur place :grandsourire:
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)

Avatar du membre
Nommo
Messages : 4576
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Localisation : Gard

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Nommo » 29 juil. 2019, 18:33

On ne saura jamais. :clindoeil:
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Avatar du membre
Kairos
Messages : 1433
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Kairos » 29 juil. 2019, 18:45

Nommo a écrit :On ne saura jamais. :clindoeil:


Il faudra attendre au moins l'année prochaine, si je retrouve un autre spécimen dans le coin, histoire de ramener des spores.
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)

Avatar du membre
Nommo
Messages : 4576
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Localisation : Gard

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Nommo » 29 juil. 2019, 18:49

C’est un problème de surcharge qui t’a arrêté ? :lol:
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Ghislaine
Messages : 3901
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Ghislaine » 29 juil. 2019, 18:50

Je pense aussi à L.vellereus.
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Avatar du membre
Kairos
Messages : 1433
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Kairos » 29 juil. 2019, 18:53

Nommo a écrit :C’est un problème de surcharge qui t’a arrêté ? :lol:


Tu n'es pas loin....En fait, trop de soucis à traiter sur place pour me consacrer plus sérieusement aux champignons.
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)

Avatar du membre
Kairos
Messages : 1433
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Kairos » 29 juil. 2019, 20:01

En regardant une autre photo de plus près, il y a bien des gouttes d'un lait bien blanc.

DSC_4246_DxO.jpg
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)

Avatar du membre
Richmond63
Messages : 2826
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Richmond63 » 29 juil. 2019, 22:13

Bonsoir à tous.
Le port de ce lactaire est bien élancé pour vellereus et Kairos ne nous a pas vraiment parlé du revêtement de ce chapeau qui m'a l'air plus lisse que velouté. Il me semble que l'on ne peut pas écarter la possibilité d'un grand piperatus, la poussée généralement précoce et des lames plutôt serrées iraient bien.

Avatar du membre
Fouad
Messages : 6824
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Fouad » 29 juil. 2019, 22:48

Bonsoir Richard,
T'es au moins d'accord pour un lactaire, c'est déjà bien, parce que Kairos, il lui a fallu des photos pour voir les goutes de lait !
Les lames sont bien trop peu serrées pour piperatus Richard, non ? Puis, il y a la saveur, Kairos dit "plutôt piquante" ?

Avatar du membre
Richmond63
Messages : 2826
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Richmond63 » 29 juil. 2019, 23:11

Fouad a écrit :Bonsoir Richard,
T'es au moins d'accord pour un lactaire, c'est déjà bien, parce que Kairos, il lui a fallu des photos pour voir les goutes de lait !
Les lames sont bien trop peu serrées pour piperatus Richard, non ? Puis, il y a la saveur, Kairos dit "plutôt piquante" ?

La saveur est très variable chez les individus, moi-même, j'adore le piment et en mange tous les jours, alors le piquant ? D'ailleurs Kairos n'a pas goûté le lait car il n'en a pas vu. :sourire: la force du piquant est à peu près la même dans la chair de ces deux espèces.

Avatar du membre
Kairos
Messages : 1433
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58

Re: Sur le Causse Rougier.

Messagepar Kairos » 29 juil. 2019, 23:21

C'est vrai que le côté "piquant" est très relatif, mais je mange plutôt épicé.....

Fouad a écrit : parce que Kairos, il lui a fallu des photos pour voir les goutes de lait !


Ben oui, je suis presbyte (alors qu'avant j'étais seulement casse-couilles), et j'ai la fâcheuse habitude de partir en forêt sans lunettes. Donc je vois mieux les choses après-coup sur les photos plein écran :grandsourire:

Mais c'est vrai que le coté cassant de la chair aurait dû m'inciter à mieux regarder.
Modifié en dernier par Kairos le 29 juil. 2019, 23:23, modifié 1 fois.
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)


Retourner vers « Détermination de champignons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : MSN [Bot] et 5 invités