Cortinarius praestans.

jlouis
Messages : 5408
Enregistré le : 04 juil. 2008, 10:40

Re: Cortinarius praestans.

Messagepar jlouis » 08 oct. 2010, 14:22

Dada à écrit :
Très bien, alors, sachant que le cortinaire que j'ai trouvé correspond aux photos que vous m'avez montré (merci Mario et nicosuisse), et que j'ai décri le plus précisément ses caractéristiques, un grand pro va me trouver une autre hypothèse, je suppose...
Bien sur Grave erreur !! Ne jamais se fier à une photo lors d'une identification, et nous somme pas là pour comparer

Au lieu de cela, on perd du temps pour des bêtises...
Ben oui..le fait d'en rajouter à chaque fois, nous fait perdre du temps !

J'avais des photos de super belle espèces à vous montrer (rien de comestible, plutôt des peu communs typiques), au lieu de cela j'ai perdu mon temps à me justifier...c'est trop nul...
Et bien tu vois tu aurais du commencer par là ;)

Maintenant il est trop tard pour moi pour continuer à poster ici cette semaine, j'en suis désolé.

A la semaine prochaine, donc.
David.

Avatar du membre
dada
Messages : 399
Enregistré le : 28 sept. 2009, 23:33
Localisation : Un peu partout.

Re: Cortinarius praestans.

Messagepar dada » 08 oct. 2010, 14:31

Ok, finalement tu m'as saoulé Jlouis.

Ciao

Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 11109
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

Re: Cortinarius praestans.

Messagepar Fifi » 08 oct. 2010, 15:38

J'ai peur qu'il y ait un nouveau malentendu... et ça repart en jus de boudin comme c'est déjà arrivé trop souvent... Dommage que personne d'autre ne soit intervenu...

JLouis, il ne s'agit pas d'une demande de détermination ou de confirmation (le malentendu est là)... donc l'absence de photo n'est pas un problème, Dada pense avoir bien identifié l'espèce, après il est grand et responsable, s'il veut la consommer parce qu'il est signalé comme comestible, c'est son problème.

Par contre, Dada, ne le prends pas mal, mais à l'heure où nous nous interrogeons sur les difficultés que posent les demandes de comestibilité, devant le nombre croissant de ces demandes, tu comprendras que ce sujet sur la qualité culinaire d'un cortinaire pose un certain problème...
Comme je l'ai dit plus haut, la comestibilité des cortinaires est sujette à caution. Même pour les espèces réputées comestibles. Et puis, je suis sûr que tu es conscient de la complexité de ce genre. De fait, on peut difficilement accepter tout sujet qui pourrait être perçu comme une incitation à la consommation de ces espèces.
Les guides Bon et Courtecuisse sont trop limités pour être sûr d'une identification de cortinaire, tu as dit toi même que tu ne pouvais pas être sûr à 100% de l'identification et qu'une confusion avec une espèce non présentée dans les guides restait possible. Ça, c'est un problème ! Le moindre petit doute devrait suffire à rejeter un champignon...

Au bilan, tu parles de goûter un champignon dont la comestibilité du genre est sujette à caution et dont tu avoues ne pas avoir la pleine certitude de la détermination du fait de la complexité même du genre... Ajouter à cela les messages de Marine et de Nicosuisse, qui, pour le coup, sont des incitations à la consommation... Ça fait beaucoup... tu ne crois pas ?
Tu es évidemment libre de goûter autant d'espèces que tu veux, après t'être assurer de leur identité. Mais je pense, qu'à l'avenir, il serait souhaitable d'éviter d'exposer au grand public ce genre d'expérience avec des espèces dont la comestibilité est sujette à caution et d'éviter toute incitation à leur consommation.


Ceci dit, ce sujet pourrait servir d'exemple à la discussion à propos des questions de comestibilité...

dada a écrit :Bien faire identifier mes champignons...demander à un pharmacien peut-être...hihi...ou aux gens du coin ("si les lames sont roses, tu peux en manger", "il sent bon, donc il se mange"...super), j'aurais plus de chance de survie en demandant conseil aux sangliers.
Sur une petite note d'humour, tu soulèves la question "À qui s'adresser ?"... Tu parles d'apprendre tout seul... pourquoi pas ? Mais ce n'est pas sans risque... Il te serait plus profitable de consulter des membres d'une association mycologique, voire d'y adhérer.
Ton pharmacien s'y connait peut-être, non ? Sinon, tu as certainement une association ou une société mycologique à proximité de chez toi, au moins dans le département, et probablement un membre compétent pas loin de chez toi ou de tes sites de récolte.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Avatar du membre
verarl
Messages : 4159
Enregistré le : 23 févr. 2008, 13:25

Re: Cortinarius praestans.

Messagepar verarl » 08 oct. 2010, 16:24

C'est drôle, on dirait comme un petit agacement dans ces échanges.
Je pense que personne n'a perdu son temps car échanger des points de vue est toujours enrichissant.
Cool...
Dada peut bien manger ce qu'il veut sans que celà ne nous gêne ( tiens, au juste, 40 intoxications dans la Doubs en un mois annonce le journal aujourd'hui, super, je pense que c'est une nouveau record). Ceci dit, c'est dommage que Dada écrive : "si j'ai une photo de champignon comestible même médiocre, je ne le montrrai pas" parce que c'eût été un progrès, vu qu'on n'a même pas vu la photo du prestans qu'il a consommé. Mais quoiqu'il en soit, ce forum a pour but de parler de mycologie et ce genre d'expérience originale qui consiste a goûter d'abord et se renseigner ensuite est tout a fait fascinant. Je pense surtout que si Dada avait demander l'avis des mycophages sur la valeur gustative du prestans sans préciser qu'il venait de le découvrir, la discussion eût été toute autre.
Il est aussi normal que JL ou Fifi, parlent des danger de l'ingestion des champignons puisqu'il était question de comestibilité sans que celà soit un désaveu cinglant en ce qui concerne le goût pour la casserole de Dada. Après tout, la plupart des mycologues a commencé par là et faut être un peu maso pour faire de la mycologie sans jamais avoir penser à la casserole.

En tout cas, aucune raison de s'agacer...

Avatar du membre
dada
Messages : 399
Enregistré le : 28 sept. 2009, 23:33
Localisation : Un peu partout.

Re: Cortinarius praestans.

Messagepar dada » 08 oct. 2010, 20:42

Je ne suis pas vraiment agacé, je me sent plutot insulté, vous me jugez comme casseroleur, alors que vous ne me connaissez pas du tout.
J'ai beau détailler le pourquoi, tenter de vous expliquer ma démarche, vous restez sourds.

J'ai identifié C.praestans avec certitude, ma propre certitude, elle vaut ce qu'elle vaut et j'en suis bien conscient.
Vous me donnez des conseils, ne répondant pas du tout à la question posée, vos certitudes valent ce qu'elles valent, elles aussi.

Ce n'est pas nicosuisse ou marine qui m'ont poussé à le manger, mais plutot d'autres qui me le déconseillait, qui m'ont poussé à identifier plus strictement pour décider au final de le manger.

J'aime beaucoup ce forum, je serai triste de devoir le quitter.

jlouis
Messages : 5408
Enregistré le : 04 juil. 2008, 10:40

Re: Cortinarius praestans.

Messagepar jlouis » 08 oct. 2010, 20:48

dada a écrit :Je ne suis pas vraiment agacé, je me sent plutot insulté, vous me jugez comme casseroleur, alors que vous ne me connaissez pas du tout.
J'ai beau détailler le pourquoi, tenter de vous expliquer ma démarche, vous restez sourds.

J'ai identifié C.praestans avec certitude, ma propre certitude, elle vaut ce qu'elle vaut et j'en suis bien conscient.
Vous me donnez des conseils, ne répondant pas du tout à la question posée, vos certitudes valent ce qu'elles valent, elles aussi.

Ce n'est pas nicosuisse ou marine qui m'ont poussé à le manger, mais plutot d'autres qui me le déconseillait, qui m'ont poussé à identifier plus strictement pour décider au final de le manger.

J'aime beaucoup ce forum, je serai triste de devoir le quitter.



ET ça !!
Maintenant ta demande de comestibilité sur un champignon, peut être vu juste comme un renseignement (d'où l'intérêt de créer une rubrique Toxicité/comestibilité)…Post qui ne contiendrait bien sur aucune photo, et servirait juste pour informer les risques liés à une espèce...
Et là Dada, je vais pouvoir te renseigner. Si Le genre Cortinarius comporte nombreux toxique, il comprend également nombreuses autres espèces totalement inoffensifs en tout cas non toxique...Le problème chez ces espèces c'est bien sur les risques de confusion avec les espèces proches. Mais une espèce totalement inoffensive ne veut pas dire qu'elle soit également comestible. Pour qu’un champignon bien identifié soit comestible il nous faut plusieurs choses.

Qu'elle soit inoffensive, c'est à dire privé de toutes "substances" toxiques ou dangereuses pour l’organisme.
Qu'elle ai une saveur agréable...Sinon aucun intérêt !
Qu'elle ai une odeur agréable...sinon aucun intérêt
Qu'elle soit d'un port et de consistance agréable..Sinon aucun intérêt
Et enfin qu'elle ai un environnement sein ?!

Chez Cortinarius praestens il réunis la 1?/3 ?/4/5??
Pour la 1 je n'ai pas sous les yeux les résultats des doses d'accumulation des substances dangereuses, contenue dans le champignon.

Pour la saveur et l’odeur…Chacun ses gouts.
En outre sa chair ferme et ses dimensions habituellement importantes le rendent avantageux.

Je voudrais juste rajouter Dada qu’il est maintenant difficile de garantir au public la totale innocuité des espèces jusqu’ici réputées comestibles, et très souvent rendues toxiques par la multiplication des sources de pollutions.

jlouis

Avatar du membre
Patrice
Messages : 1166
Enregistré le : 12 sept. 2007, 15:06
Localisation : Paris

Re: Cortinarius praestans.

Messagepar Patrice » 08 oct. 2010, 22:33

Bonsoir,
Un mot pour interrompre peut être ces échanges inamicaux par mécompréhension...
Une étude, faite je crois par Ch Van Halluwyn, sur le cumul des métaux lourds dans les champignons (ici un lichen Xanthoria parietina, bien connu des endroits riches en nitrite). L'image suivante montre l'exemple du dosage du Cadmium sur le littoral au voisinage de Dunkerque.

carte.jpg


Ce n'est pas un exemple sur quelque chose qui se mange mais qui ne fait que cumuler un atome poison. Cela dit je ne crois pas que je mangerais un badius en provenance de ce littoral...
Bien amicalement
Patrice
Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête. Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie.

Avatar du membre
nicosuisse
Messages : 900
Enregistré le : 26 sept. 2009, 18:03

Re: Cortinarius praestans.

Messagepar nicosuisse » 08 oct. 2010, 22:55

Fifi a écrit : Ajouter à cela les messages de Marine et de Nicosuisse, qui, pour le coup, sont des incitations à la consommation... Ça fait beaucoup...


Désolé Fifi, c'était la première fois que je répondais à un post de la section "champignons dans la cuisine" Je pensais juste donné mon avis sur champignon réputé comestible et que j'apprécie. Je ferais plus attention la prochaine fois

Nico

Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 11109
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

Re: Cortinarius praestans.

Messagepar Fifi » 08 oct. 2010, 23:36

Ben... il va vraiment falloir vite mettre au point une règle précise sur les questions de comestibilité... surtout lorsqu'il s'agit d'espèces aussi complexes et difficiles à déterminer.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Avatar du membre
dada
Messages : 399
Enregistré le : 28 sept. 2009, 23:33
Localisation : Un peu partout.

Re: Cortinarius praestans.

Messagepar dada » 09 oct. 2010, 11:39

Bonjour à tous.

Jlouis, merci pour tes infos, j'avais bien lu, malheureusement, les infos en bleu qui suivaient me semblaient inutiles et non-constructives.

Loin de moi l'idée de mettre en doute vos connaissances à tous, j'apprends beaucoup en vous lisant et en me trompant à vos côtés.

Pour ce qui est de la "moralité", de "qui est un casseroleur" (et puis c'est quoi exactement un casseroleur?), il y a beaucoup de façons différentes d'approcher la nature.
Selon les pays, la formation, le tissus social,... l'approche peut-être très différente.
Cela me blesse d'être traité comme un casseroleur, alors que je passe de longues heures à observer et à protéger des mycéliums, tout au long de l'année, sans distinction entre comestibles ou non.

C'était mal vu de ma part de lancer un sujet sur un comestible dont l'identification est complexe, la prochaine fois je le ferai plutôt en message privé.

Ce ne sont aucunement nicosuisse ou marine qui m'ont incité à consommer, c'est plutôt l'inverse, je l'ai déjà expliqué.

Merci à tous pour vos informations.
J'aurai les photos la semaine prochaine.

jlouis
Messages : 5408
Enregistré le : 04 juil. 2008, 10:40

Re: Cortinarius praestans.

Messagepar jlouis » 09 oct. 2010, 11:50

dada a écrit :Bonjour à tous.

Jlouis, merci pour tes infos, j'avais bien lu, malheureusement, les infos en bleu qui suivaient me semblaient inutiles et non-constructives.

Loin de moi l'idée de mettre en doute vos connaissances à tous, j'apprends beaucoup en vous lisant et en me trompant à vos côtés.

Pour ce qui est de la "moralité", de "qui est un casseroleur" (et puis c'est quoi exactement un casseroleur?), il y a beaucoup de façons différentes d'approcher la nature.
Selon les pays, la formation, le tissus social,... l'approche peut-être très différente.
Cela me blesse d'être traité comme un casseroleur, alors que je passe de longues heures à observer et à protéger des mycéliums, tout au long de l'année, sans distinction entre comestibles ou non.

C'était mal vu de ma part de lancer un sujet sur un comestible dont l'identification est complexe, la prochaine fois je le ferai plutôt en message privé.

Ce ne sont aucunement nicosuisse ou marine qui m'ont incité à consommer, c'est plutôt l'inverse, je l'ai déjà expliqué.

Merci à tous pour vos informations.
J'aurai les photos la semaine prochaine.


Dsl David si j'ai pu te véxer..mais ici on vois de tout et un moment il faut savoir dire ""ATTENTION MESSIEURS"" et même avec ça, nous avons de plus en plus de demande de comestibilité. Certains mangent n'importe quoi !
La mycologie n'est pas une science dans la gastronomie, et certain très grands mycologues de renom ne savent même pas si le Tricholoma portentosum est comestible...
C'est te dire. Par contre ils pourront te dire que c'est effectivement lui !

allez à plus
amicalement
jlouis


Retourner vers « Les champignons dans la cuisine »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité