Laccaria Amethystina !!!!

MycoseToujours35
Messages : 12
Enregistré le : 03 oct. 2012, 22:40

Laccaria Amethystina !!!!

Messagepar MycoseToujours35 » 24 oct. 2012, 23:20

Bon sang !

Ce joli champignon, votre cuisine lui refuse t elle l entrée OUI ou NON ????

J ai lu moultes fois ( ... et moultes frites ... ) sa capacité à accumuler ENCORE PLUS que la plupart des autres champignons les saletés que l activité humaine a gentillement offert à notre sol ...

Je suis de nature TRES prudente ... MAIS je souhaite rester "raisonnable" afin de pouvoir continuer satisfaire certaines de mes envies ...

ALORS, je vous le demande SOLANELLEMENT ( ... méme si j ai toujours eu du mal à écrire ce mot ... ) :

Est t il justifié selon vous de faire demi-tour dés lors que vous croisez cet individu ?

PRECISIONS :

- Je ne parle ici que de specimen rencontrés au milieu d un bois, et donc loin d une route ...
- Pour ma part, je suis en bretagne, region pluto épargnée ( ... tout étant relatif, bien sur ... ) par cet immonde nuage de Tchernobyl ...

Ces précisions étant faites, je me demande si il est sérieux de considérer ce Laccaria Amethystina plus "dangereux" que n importe quelle autre variété ?

Avatar du membre
Jplm
Messages : 7713
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Localisation : Paris, parfois Corse

Re: Laccaria Amethystina !!!!

Messagepar Jplm » 24 oct. 2012, 23:50

J'avais posé la question sous une autre forme et sur un autre post, idem pour le bolet bai. Je n'arrive pas à trouver une étude récente et chiffrée, qui pourrait nous expliquer aussi pourquoi amethystina et pas laccata ou proxima. Et d'ailleurs quelles autres espèces ont été analysées ? J'ai trouvé un truc qui montre des doses de Césium énormes y compris sur des pieds-de-mouton. Jembfola a trouvé des études allemandes mais je ne vois pas une synthèse du sujet sur l'institut de veille sanitaire par exemple : qu'est-ce qu'on peut consommer, en quelle quantité et fréquence, quels sont les risques etc. Peut-être nos amis suisses ont-ils cela.

A vrai dire la seule prévention que l'on peut faire dans ces conditions est de ne consommer aucun champignon du tout, jamais, ou juste ceux en boîte qui viennent de l'irréprochable industrie alimentaire.

A suivre,

Jplm

PS : tiens, je parlais des suisses, on peut déjà lire ça bien que l'étude porte sur des champignons du commerce : http://www.myco-vaud.ch/abe.htm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne


Retourner vers « Les champignons dans la cuisine »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité