[Hebeloma sp.] Prairie humide

Rubrique pour apprendre en s'amusant. On poste des photos de champignons déjà déterminés sans en donner le nom...
Règles du forum
Règle du jeu
Proposez des photos de champignons que vous avez identifiés avec certitude, avec autant d'indices que vous voulez.

Les autres membres chercheront à résoudre l'énigme en s'efforçant de poser des questions.

Titre du sujet
une fois l'énigme résolue, renommez le sujet suivant la convention suivante : [Genre espèce] Titre d'origine.
Avatar du membre
Richmond63
Messages : 1492
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Re: Prairie humide

Messagepar Richmond63 » 29 nov. 2017, 22:17

Y.Courtieu a écrit : d'autant que l'un de vous semble aboutir à la même conclusion que moi.
Hebeloma leucosarx est mon hypothèse... :clindoeil:

Alors, ce n'est pas moi, mais peut-être Nommo ? j'étais sur une espèce très proche : lutense. :confus:

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 10239
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Prairie humide

Messagepar Y.Courtieu » 29 nov. 2017, 22:26

Deux éléments m'ont fait écarter H. lutense : chapeau pas assez foncé au centre et je n'ai rien senti de chocolaté.
Après, c'est vrai qu'ils sont plusieurs à être extrêmement proches...

Il m'intéresserait déjà de savoir si mon hypothèse est au moins plausible (?)
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
Kairos
Messages : 260
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58

Re: Prairie humide

Messagepar Kairos » 29 nov. 2017, 23:00

As-tu envisagé puis écarté H. crustuliniforme ?
Mieux vaut prendre sa vessie pour une lanterne que son slip pour une tasse à café (Lao Tseu, à moins que ça ne soit Cavanna :grandsourire: ).

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 10239
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Prairie humide

Messagepar Y.Courtieu » 29 nov. 2017, 23:07

Les H. crustuliniforme que j'ai rencontré avaient des "pleurs" plus abondants que cela et une stature plus robuste,
de sorte que je n'ai pas envisagé cette espèce en effet. En outre ses spores ne sont pas dextrinoïdes.

Andgelo, qu'entend-on par nombre de lames entières ?
Si on élimine les lamellules, je trouve environ 70 lames pour l'un de ses exemplaires et 60 pour l'autre
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
Jean Pierre
Messages : 3527
Enregistré le : 21 sept. 2011, 10:40
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Prairie humide

Messagepar Jean Pierre » 29 nov. 2017, 23:18

Jean Pierre a écrit :Bonsoir.
H.c.?

http://www.mycocharentes.fr/pdf1/2123.pdf

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 10239
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Prairie humide

Messagepar Y.Courtieu » 29 nov. 2017, 23:33

Ben en voilà un autre ( Jean-Pierre propose H. collariatum qui semble extrêmement proche aussi !
Pfff... Démoniaques, ces Hébélomes !!!!!!!
Je l'ai aussi dans le BK qui donne des spores un poil plus grosses que les miennes, et non dextrinoïdes.

Je vais faire comme dit Castor : laisser tomber ce genre....
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
Kairos
Messages : 260
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58

Re: Prairie humide

Messagepar Kairos » 29 nov. 2017, 23:55

Va falloir passer au séquençage génétique pour distinguer les espèces. Au CNRS ils le font pour les levures depuis plus de 20 ans.
Mieux vaut prendre sa vessie pour une lanterne que son slip pour une tasse à café (Lao Tseu, à moins que ça ne soit Cavanna :grandsourire: ).

Avatar du membre
Nommo
Messages : 1015
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Localisation : Gard

Re: Prairie humide

Messagepar Nommo » 30 nov. 2017, 06:47

Bonjour,
Richemond63 j’étais aussi sur lutense. Je ne connais pas collariatum j’imaginais une espèce plus brune.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 10239
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Prairie humide

Messagepar Y.Courtieu » 30 nov. 2017, 09:13

Bonjour,

Merci de toutes façons de vos échanges sur cette espèce.
La présence du L. suivi d'un chiffre, dans le BK, pour ces espèces donne apparemment le nombre de lames entières de l'espèce.
Dans ce cas, il y en aurait trop chez mes exemplaires pour retenir mon hypothèse. Le BK donne en effet L = 40-45
Idem pour H. collariatum : le BK donne L = 30-35. Il donne aussi pour H. collariatum, comme le site de mycocharentes, des cheilos qui seraient plutôt cylindriques, ce qui ne me semble pas le cas chez mes exemplaires.

Si je tiens compte de ce critère, H. lutense ferait en effet un meilleur candidat.

Comme je ne puis le garantir et que la difficulté finit par être insurmontable voire rebutante, je vais renommer Hebeloma sp....et laisser tomber ce genre, comme les Inocybes, les Xerocomus, les Galerina et bien d'autres... :grandsourire:
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
Kairos
Messages : 260
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58

Re: [Hebeloma sp.] Prairie humide

Messagepar Kairos » 30 nov. 2017, 09:22

On peut en déduire que sp. est l'espèce la plus répandue, tous genres confondus :grandsourire:
Mieux vaut prendre sa vessie pour une lanterne que son slip pour une tasse à café (Lao Tseu, à moins que ça ne soit Cavanna :grandsourire: ).

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 10239
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: [Hebeloma sp.] Prairie humide

Messagepar Y.Courtieu » 30 nov. 2017, 09:45

Kairos a écrit :On peut en déduire que sp. est l'espèce la plus répandue, tous genres confondus :grandsourire:

:lol:
Excellent ! Je plussoie et à vue de nez, ils dépassent largement les 50% des espèces !!!!!!!!
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)


Retourner vers « Jeu du Qui suis-je ? »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités