[Tubaria dispersa (=T. autochthona)] Indigènes

Rubrique pour apprendre en s'amusant. On poste des photos de champignons déjà déterminés sans en donner le nom...
Règles du forum
Règle du jeu
Proposez des photos de champignons que vous avez identifiés avec certitude, avec autant d'indices que vous voulez.

Les autres membres chercheront à résoudre l'énigme en s'efforçant de poser des questions.

Titre du sujet
une fois l'énigme résolue, renommez le sujet suivant la convention suivante : [Genre espèce] Titre d'origine.
Avatar du membre
Nommo
Messages : 746
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Localisation : Gard

Re: Indigènes

Messagepar Nommo » 02 déc. 2017, 06:17

Bonjour,
De plus il semble qu’Il faille le nommer Tubaria dispersa d’où : « les indices sont peut-être Trop Dispersés « (c’est pour toi Castor :lol: ).
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Avatar du membre
castor74
Messages : 8618
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Indigènes

Messagepar castor74 » 02 déc. 2017, 08:02

Nommo a écrit :Bonjour,
De plus il semble qu’Il faille le nommer Tubaria dispersa d’où : « les indices sont peut-être Trop Dispersés « (c’est pour toi Castor :lol: ).

Houlà... Il va falloir que j'aille prendre des cours d'astuces et d'indices... :grandsourire: A moins que ce soit trop tard...*
Ainsi donc, l'indice était le mot Indigènes... Bon, je n'avais plus aucun souvenir du synonyme, sans compter que je ne trouve pas ce Tubaria chez moi.

*Au sujet d'énigmes, je dois vous faire part d'une anecdote, ceci expliquant peut-être cela... Il y a quelques années, je m'étais inscrit sur un site de résolutions d'énigmes, style «Les énigmes de Machin» (je ne me souviens plus exactement). Le genre de truc où vous devez résoudre une énigme pour avoir accès à la deuxième, et ainsi de suite. On avait même droit à un tableau répertoriant l'avancée des participants, et la plupart en étaient à l'énigme 40 ou 50. Hé ben je n'ai jamais pu résoudre la première... J'ai laissé tomber, jusqu'au moment où le webmaster du site m'a envoyé un MP pour me demander pourquoi je n'allais pas plus loin. Quand je lui ai dit que je n'étais pas parvenu à résoudre la N° 1, il n'a pas compris pourquoi. Je lui ai dit que je n'avais pas trouvé ou alors que je n'avais pas compris. Il a alors tenté de me donner, à plusieurs reprises, des indices pour m'aiguiller. Sans succès. De guerre lasse, il m'a donné la solution, et je me suis rendu compte avec honte que je n'aurais jamais trouvé. Je ne suis évidemment jamais allé voir la N° 2... C'est frustrant et vexant quand on n'est pas du tout en logique avec ces trucs. Je me demande si ce n'est pas depuis cette histoire que dès que je rencontre un jeu de mots ou un indice, je fais un blocage... Yves, toi qui es prof de maths, tu devrais peut-être avoir une explication? Je suis persuadé que c'est la même logique qui intervient, et qui expliquerait peut-être ma moyenne de 3 en maths quand j'étais à l'école... :lol:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 9541
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Indigènes

Messagepar Y.Courtieu » 02 déc. 2017, 08:32

castor74 a écrit :Yves, toi qui es prof de maths, tu devrais peut-être avoir une explication? Je suis persuadé que c'est la même logique qui intervient, et qui expliquerait peut-être ma moyenne de 3 en maths quand j'étais à l'école... :lol:

Peut-être... (??) J'ai vu pendant toutes ces années où j'ai enseigné les maths, des blocages incompréhensibles.
Par exemple, je n'ai jamais pu faire comprendre à une bonne élève de terminale scientifique que 1 neuvième plus 4 neuvièmes faisaient 5 neuvièmes.
NON, pour elle, il "fallait" réduire au même dénominateur et donc compter en "quatre-vingt unièmes"
1/9 faisait 9/81 et 4/9 faisait 36/81, la somme faisant (9+36)/81 soit 45/81. On simplifie ensuite par 9 : 45/81 = 5x9/9x9= 5/9
Elle trouvait donc juste, suivant le modèle appris dans d'autres cas comme par exemple ici : 1/3 + 2/7 = 7/21 + 6/21 = 13/21 , cas où il est nécessaire de réduire au même dénominateur (21) pour pouvoir faire le calcul. "On" m'a dit de réduire au même dénominateur et pour trouver celui-ci il faut multiplier les deux dénominateurs...Dans son cas les deux fractions ont au départ le même dénominateur. Elle ne voyait pas le rapport...
Elle trouvait juste mais les chiffres effectuaient une sorte de danse de Saint-Guy sous son stylo, sans qu'elle n'y ait rien compris....
Elle possédait un mécanisme, une sorte de protocole à suivre, sans avoir aucun sens du chiffre...
Je n'ai jamais su éclaircir ce mystère...
Il y a des gens à qui il faut des règles à suivre, ils fonctionnent comme cela et il "faut" faire... comme dit la règle. Quand à chercher à comprendre....
C'est un peu comme cela aussi chez certains mycologues, excellents... comme était cette fille, d'un "bon" niveau en maths...
Je n'ai pas d'explications à ce phénomène...
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
castor74
Messages : 8618
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Indigènes

Messagepar castor74 » 02 déc. 2017, 08:51

Ben tu vois Yves, je t'avoue que je n'ai rien compris à tes explications chiffrées... :eek: J'ai l'impression d'être 50 ans en arrière! :lol: Mon prof de maths avait renoncé, lui aussi... Par contre, et je lui en voudrai toujours, il me faisait venir au tableau exprès, juste histoire de faire rire toute la classe... Et moi, je passais un quart d'heure debout face aux autres, la craie à la main, en sueur et complètement inhibé, à gribouiller lamentablement des parenthèses et des signes + ou — pour tenter de résoudre une équation à laquelle je ne pigeais strictement rien. Au bout de quinze lignes péniblement griffonnées au tableau, alors que le plus fort de la classe résolvait l'équation en une demi-ligne, on me renvoyait sèchement à ma place. Pour finir, on m'avait même mis à la même table que lui, pensant que je m'améliorerais à son contact. Lui aussi a tenté, sans succès le pauvre, de me faire comprendre ces trucs... Aujourd'hui encore, quand j'y pense, j'ai des frissons rétrospectifs... :clindoeil:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 9541
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Indigènes

Messagepar Y.Courtieu » 02 déc. 2017, 09:08

Sanas parler d'explications chiffrées, autre exemple de blocage "analogue"
Une dame de ma connaissance a appris à conduire, tard il est vrai...
Pour démarrer, elle avait un protocole :
1- Ouvrir la porte de la voiture, 2 - s'asseoir sur le siège, 3- mettre la ceinture de sécurité,
4- Mettre au point mort avec le levier de vitesse tout en débrayant, 5- engager la clef de contact, 6- la tourner pour enclencher le moteur, 7- débrayer et enclencher la première, 8- embrayer pour démarrer, en accélérant légèrement.

Un jour une bonne âme lui a laissé le moteur en marche, vitesse au point mort et lui a dit de démarrer. Qu' a fait la dame, assise au volant ?
Elle a coupé le moteur, est sortie de la voiture et a recommencé tout le processus au numéro 1 du protocole précédent...

Je n'ai pas trouvé d'explications à cette manière d'agir...
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
castor74
Messages : 8618
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Indigènes

Messagepar castor74 » 02 déc. 2017, 09:17

Pas mal... :eek: Mais tu vois, je suis persuadé qu'on a la »bosse» des maths ou on ne l'a pas. Moi, je ne l'ai jamais eue, malgré tous les efforts de mes profs successifs et, surtout, de mon père qui avait tenté par tous les moyens de me faire comprendre. Jusqu'à me punir si je n'y arrivais pas. Inutile de te dire que ça a eu sur moi l'effet contraire... Les histoires de robinets qui coulent ou de trajets et d'horaires de véhicules divers, ça allait encore à peu près. Mais alors l'algèbre et la géométrie, c'était (et c'est toujours...) de l'hébreu. Je prenais cependant ma revanche en français, et là j'étais le meilleur de ma classe... Mais évidemment, l'aura du français ne valait pas celle des maths, et j'ai toujours été poursuivi par ce cuisant échec...
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 9541
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Indigènes

Messagepar Y.Courtieu » 02 déc. 2017, 09:29

Je n'ai pu que constater qu'en effet, on avait la "bosse des maths" ou on ne l'avait pas...
Mais aussi qu'accabler ceux qui ne l'avaient pas en les punissant, en se moquant d'eux ou autres méthodes de ce style... ne servait rigouresement à rien :clindoeil:
Il m'est arrivé de voir se débloquer des situations, sans que je sache trop pourquoi (?)
Mais aussi de ne pas pouvoir (ou ne pas savoir ?) faire grand-chose pour certains de mes élèves...
L'esprit humain a un fonctionnement qui parfois échappe à notre analyse...
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
castor74
Messages : 8618
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Indigènes

Messagepar castor74 » 02 déc. 2017, 09:34

:mad: Ton point de vue d'ancien prof est intéressant... Je me demande si toi, tu arriverais à quelque chose avec moi en maths... :lol: Mais à quoi bon finalement, je me suis rendu compte dans ma vie que les maths ne me servaient pas, personnellement.
Bon, on pollue le post de Fifi, mais il ne nous en voudra pas... Un forum sert aussi à mieux se connaître les uns les autres, et sans doute même faudrait-il créer un sous-forum pour ça, sauf si celui qui est dédié aux présentations peut suffire? :clindoeil:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Kairos
Messages : 251
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58

Re: Indigènes

Messagepar Kairos » 02 déc. 2017, 12:48

Tu pourrais peut-être essayer avec Jeux avec l'infini de Rózsa Péter. C'est une approche des mathématiques destinée aux littéraires. Je ne sais pas si on le trouve encore, c'est sorti en France en 1977 (année de sa mort). J'ai dû le lire en 1982 ou 83, et il doit encore être quelque part au fond d'un carton.
Mieux vaut prendre sa vessie pour une lanterne que son slip pour une tasse à café (Lao Tseu, à moins que ça ne soit Cavanna :grandsourire: ).

Avatar du membre
castor74
Messages : 8618
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Indigènes

Messagepar castor74 » 02 déc. 2017, 12:53

Kairos a écrit :Tu pourrais peut-être essayer avec Jeux avec l'infini de Rózsa Péter. C'est une approche des mathématiques destinée aux littéraires. Je ne sais pas si on le trouve encore, c'est sorti en France en 1977 (année de sa mort). J'ai dû le lire en 1982 ou 83, et il doit encore être quelque part au fond d'un carton.

Merci, mais j'en essayé pas mal des bouquins sur ce thème... Ça doit bien faire 50 ans que je me suis fait une raison! :grandsourire:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

docpil
Messages : 740
Enregistré le : 06 août 2014, 23:35
Localisation : Loire

Re: Indigènes

Messagepar docpil » 02 déc. 2017, 13:04

castor74 a écrit : Ça doit bien faire 50 ans que je me suis fait une raison! :grandsourire:


TU as plus de 50 ans Castor ?? :lol: :lol:

Avatar du membre
castor74
Messages : 8618
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Indigènes

Messagepar castor74 » 02 déc. 2017, 13:29

docpil a écrit :
castor74 a écrit : Ça doit bien faire 50 ans que je me suis fait une raison! :grandsourire:


TU as plus de 50 ans Castor ?? :lol:

61 le 8 novembre dernier... :cool:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 11413
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

Re: Indigènes

Messagepar Fifi » 02 déc. 2017, 14:49

Y.Courtieu a écrit :Je n'ai pu que constater qu'en effet, on avait la "bosse des maths" ou on ne l'avait pas...
Sujet intéressant qui touche à la part de l'inné et de l'acquis.

Cela va sûrement t'étonner, Castor, mais nous avons tous la "bosse des maths"...
En réalité, cette "bosse des math" est un mythe, tout comme la "bosse du commerce". Cette expression trouve son origine dans la phrénologie, (pseudo-)science selon laquelle on pouvait déterminer les capacités mentales et le caractère à partir de la forme du crâne et du cerveau (théorie qui engendra quelques dérives, avec l'anthropométrie par exemple).
Les neurosciences ont prouvé que la pensée liée aux mathématiques active des zones cérébrales différentes de celles liées au langage et ce chez n'importe quel individu humain, fort en math ou non. Même les animaux ont des capacités en maths, ils savent compter et comparer des quantités ! Capacité bien utile pour la survie.
Les différentes capacités en maths (comme dans toute autre matière, j'imagine) résultent tout simplement des différences d'ordre culturelle (et c'est donc logique que ceux qui se sont sentis accablés par les autres lorsqu'ils étaient en difficulté finissent par faire un blocage). Autrement dit, c'est une capacité plus acquise que innée.

Fin de parenthèse... :sourire:

Sans te faire offense, Castor, point besoin d'être un génie en math pour faire le lien entre le titre et l'espèce présentée ici. Je pensais que l'indice était relativement évident.
Indigène, synonyme de autochtone en référence au nom de cette espèce : Tubaria autochtona ou T. autochthona (Berk. & Broome) Sacc. (on trouve les deux orthographes), maintenant nommée Tubaria dispersa (Pers.) Singer.

Ces Tubaria poussaient dans un petit parc, sous une haie d'aubépines, les lames étaient remarquablement jaunes. Je n'avais pas mon APN à ce moment-là, la photo a été prise plusieurs heures après la récolte et les lames ont "rouillé"...
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 9541
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: [Tubaria dispersa (=T. autochthona)] Indigènes

Messagepar Y.Courtieu » 02 déc. 2017, 15:47

Fifi a écrit :Les neurosciences ont prouvé que la pensée liée aux mathématiques active des zones cérébrales différentes de celles liées au langage et ce chez n'importe quel individu humain, fort en math ou non. Même les animaux ont des capacités en maths, ils savent compter et comparer des quantités ! Capacité bien utile pour la survie.
Les différentes capacités en maths (comme dans toute autre matière, j'imagine) résultent tout simplement des différences d'ordre culturelle (et c'est donc logique que ceux qui se sont sentis accablés par les autres lorsqu'ils étaient en difficulté finissent par faire un blocage). Autrement dit, c'est une capacité plus acquise que innée.


Mmouais, mmouais, mmouais...
Que valent les "preuves" en neurosciences ?
Déjà qu'en mathématiques même, on ne sait pas tout prouver...
Je suis plus qu'extrêmement sceptique sur les capacités qu'ont les autres sciences, notamment humaines, à prouver quoi que ce soit...
On a fait un lien entre des zones cérébrales et les mathématiques, ce qui parait logique. Cela, les neurosciences sont capables de le faire, c'est d'accord...
Qu'est-ce que cela explique ? Qu'est-ce que cela prouve ? A mon humble avis, rien d'autre que l'existence de ce lien...
Affirmer que c'est plus culturel qu'autre chose me parait relever du domaine de l'extrapolation hasardeuse faite par des esprits qui ont surtout l'envie que leurs thèses soient corroborées par les expériences qu'ils font :clindoeil: En aucun cas cela ne peut tenir lieu de preuve...
Ce serait d'ailleurs la même erreur que d'affirmer l'inverse.
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 11413
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

Re: [Tubaria dispersa (=T. autochthona)] Indigènes

Messagepar Fifi » 02 déc. 2017, 16:39

On ne va pas en débattre ici, je propose juste quelques liens expliquant la chose mieux que moi :

Sciences et avenir - Nous avons tous la bosse des maths
Doctissimo - La bosse des maths n'est pas innée

Neurosciences et mathématiques

Plus approfondi, une conférence de Stanislas Dehaene, Psychologue cognitif, professeur au Collège de France, membre de l’Académie des sciences :
Les Mardis de l'Espace des sciences.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges


Retourner vers « Jeu du Qui suis-je ? »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 6 invités