Page 1 sur 1

[Lymantria dispar] Indésirable

Posté : 14 mai 2019, 09:49
par Jplm
Bonjour,

Comme si la sécheresse ne suffisait pas en Corse, celles-ci arrivaient par milliers, pendues à leur fil. Elles se posent partout, jusque dans les assiettes, mais ensuite savent trouver les jeunes pousses. Au début de mon séjour, elles faisaient 5 mm de long (celles-ci), à la fin certaines avaient quadruplé de longueur et celles qui survivent quadrupleront encore, annonçant la grande défoliation. Les photos sont mauvaises mais pas besoin de faire les présentations, vous la reconnaitrez.

Jplm

20190415_191332.JPG
Cliquer sur l'image pour agrandir (taille réelle 4 à 6 mm)

20190418_123718.jpg
Cliquer sur l'image pour agrandir (taille réelle 4 à 6 mm)

Re: Indésirable

Posté : 14 mai 2019, 19:00
par Arnaud D.
Bonsoir Jplm,

C'est bien une chenille avec des taches de couleur sur le dos ?

Re: Indésirable

Posté : 14 mai 2019, 19:30
par helia
Bonsoir à tous
Est ce la Bombyx disparate qui sévit dans le sud de la Corse?

Re: Indésirable

Posté : 14 mai 2019, 20:08
par Jplm
Eh oui hélas, la revoilà et quand je retournerai là-bas dans deux mois, j'ai peur de voir nos chênes verts et nos chênes-liège sans la moindre feuille au début de l'été, et pas qu'eux : les années de pullulation, ça s'attaque à tout : arbousiers, cistes, conifères même. Les oliviers moins, ça doit être trop acide. Ou trop gras pour leur ligne.

Voir ce sujet de l'an dernier et, pour ceux que ça intéresse, ce document du ministère de l'agriculture, assez complet.

Jplm

Re: [Lymantria dispar] Indésirable

Posté : 15 mai 2019, 10:08
par Kairos
L'introduction en Corse de son principal prédateur Calosoma sycophanta ne semble pas avoir été aussi efficace qu'espérée.....

Il semble avoir éradiqué ou fortement diminué un autre indésirable, Euproctis chrysorrhoea, qui sévissait aussi dans la région de Porto-Vecchio.

Re: [Lymantria dispar] Indésirable

Posté : 15 mai 2019, 10:20
par Jplm
Kairos a écrit :L'introduction en Corse de son principal prédateur Calosoma sycophanta ne semble pas avoir été aussi efficace qu'espérée.....

C'est le moins qu'on puisse dire. Jamais vu le moindre de ces calosomes. Et sous prétexte que les agriculteurs ont trop utilisé d'insecticides (où, les agriculteurs ? À Porto-Vecchio, si on excepte deux ou trois maraîchers, souvent déjà bio, et quatre ou cinq vignerons, on ne trouve plus un champ cultivé de quoi que ce soit à 50 km à la ronde, il ne pousse que des villas), on nous vend à prix d'or un produit bio totalement inefficace. Sans compter que vu le nombre de chenilles qui volent au vent, il faudrait en acheter des hectolitres et louer une flotte d'avions pour l'épandre. Il n'y a qu'une chose à faire, attendre que la vague passe.

Jplm