Conservation d’échantillons

Avatar du membre
Nicolas_Sub
Messages : 66
Enregistré le : 16 oct. 2017, 10:01
Localisation : Corse

Conservation d’échantillons

Messagepar Nicolas_Sub » 18 oct. 2018, 11:39

Bonjour,

J'aimerai vos avis pour conserver des champignons. Je parle ici de conservation comme on l'entendrai au sens d'un herbier.
L'objectif est de garder une trace physique qui ressemblerai le plus possible à la réalité.

Pour des polypores que j'ai récupéré, pas de problème, un tour en étuve à 45°C avec du silicagel pour bien absorber l'humidité, un passage au congel à -40°C pour éliminer les parasites, les insectes et autre. Et après, dans une enveloppe étiquetée.
Parcontre, pour d'autres récoltes, le jeu est plus compliqué, les champignons (amanites par exemple) ne ressemblent plus qu'a des petits bouts de charbons rabougris. Alors, je sais bien qu'il ne sera pas possible de les garder en l'état après séchage, il perdront forcément une grande partie de leurs caractères, mais j'aimerai limiter ça au mieux.

Qu'en penser vous ? Eviter le dessiccateur ? Baisser ou augmenter la température ? Faire une prière avant ?

Avatar du membre
Jplm
Messages : 11171
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Localisation : Paris, parfois Corse

Re: Conservation d’échantillons

Messagepar Jplm » 18 oct. 2018, 11:47

J'ai peu d'expérience, d'autres vont répondre, je dirais que tu peux toujours faire la prière, ça ne peut pas faire de mal. Plus sérieusement, je pense que c'est différent selon que tu veux conserver une grosse espèce ou une petite, un champignon entier ou une section.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Avatar du membre
Jean Paul
Messages : 183
Enregistré le : 26 mars 2010, 22:27
Localisation : Gers 32

Re: Conservation d’échantillons

Messagepar Jean Paul » 18 oct. 2018, 13:20

Bonjour,

Pour les champignons charnus, le mieux est de les sécher avec un dessiccateur, en coupant les échantillons les plus gros. Il faut souvent plusieurs heures car la température ne doit pas monter trop haut (vers 40°) pour ne pas endommager l'ADN (si on prévoit une utilisation future dans ce sens).
Bien sûr les champignons perdent leur aspect primitif et leurs couleurs mais gagnent d'autres caractères (y compris des odeurs pendant le séchage) qui ne sont pas dénués d'intérêt.
La majorité des détails micro sont observables dans des milieux appropriés. Faire une sporée est une bonne idée pour pouvoir apprécier sa couleur et avoir un stock de spores mûres nécessaires à la mesure des dimensions.
Quelques jours après le séchage, il est bon de vérifier dans le sachet que le champignons ne s'est pas réhydratés, ce qui arrive fréquemment.

Avatar du membre
Fouad
Messages : 4745
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Re: Conservation d’échantillons

Messagepar Fouad » 18 oct. 2018, 18:36

Pour une étude ultérieure, le silicagel est à proscrire, dixit Guillaume Eyssartier.


Retourner vers « Autres sujets sur la mycologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité