Conseils photo mycologique

Avatar du membre
castor74
Messages : 7074
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Conseils photo mycologique

Messagepar castor74 » 03 sept. 2014, 14:58

Bonjour à tous, comme promis, je fais un petit topo sur la façon dont je prends des images telles que celle-ci.

Hygrophorus_olivaceoalbus_Beaufort_2014.jpg


Naturellement, libre à vous de vous en inspirer ou pas, je donne seulement ci-après les aspect techniques:

LA MISE EN SCÈNE
1. Repérer une station où les champignons sont en bon état, si possible avec au moins 3 exemplaires assez proches les uns des autres.
2. S'il y en a plus, tant mieux, il en a sûrement des très jeunes, des normaux et des plus vieux, conditions idéales pour montrer tout.
3. S'il en manque, il faudra tenter d'en ramasser dans une autre station proche et revenir vers la station No 1. Ce que j'ai fait sur cette image.
4. D'abord, faire le ménage. Ecarter les herbes, les myrtilliers, les brindilles, les feuilles gênantes. Mais pas tout, il ne s'agit pas de photographier sur une pelouse. L'environnement doit être visible.
5. Disposer les champignons le plus harmonieusement possible, en essayant de laisser en place ceux qui poussent naturellement.
6. Utiliser des cure-dents pour faire tenir les individus debout, le stipe bien enfoncé au niveau des autres. Vérifier que tout tient bien, pas que ça se casse la figure au moment de la prise de vue.
7. Enlever les éventuelles aiguilles de conifères sur les champignons, surtout ceux qui sont gluants. EN LAISSER quelques-unes, pour faire plus naturel.
8. Contrôler la petite mise en scène, couper aux ciseaux les éventuelles herbes qui masqueraient les champignons.

PRISE DE VUE
1. Disposer l'appareil sur un trépied bien stable (oui, un compact aussi!!!).
2. Régler la mesure soit sur Matricielle, soit sur Pondérée centrale (Spot possible, mais bien plus rarement). Sur ma photo, Pondérée centrale.
3. Utiliser le mode A (priorité à l'ouverture). Réglez sur f:20 ou f:22. Pas plus, après ça diffracte sérieusement!
4. Mettre le retardateur sur 5 secondes.
5. Décaler l'exposition de –1/3 de diaph. (il y a du blanc, dans ces champis!!!).
6. Désactiver l'antivibration (soit sur le boîtier, soit sur l'optique).
7. Régler la sensibilité (ici, 320 ISO si je me souviens bien). Pas besoin de monter trop haut, on est sur trépied!!!
8. Balance des blancs Auto, ou, mieux, si vous maîtrisez, en degrés Kelvin. C'est ce que je fais la plupart du temps. Balance manuelle en cas de lumière merdique.
9. Autofocus en mode manuel, afin de faire la mise au point où on veut. Pas de flash, sauf conditions spéciales. Réflecteur conseillé pour diriger la lumière!!!
10. Cadrage (remplissez le cadre! mais faites en sorte que l'environnement se voie un peu). VÉRIFIEZ BIEN QUE LE SOLEIL NE SE VOIE PAS DANS VOTRE CADRE. Sinon, utilisez un parapluie GRIS ou demandez à quelqu'un de se mettre devant le soleil. Rien n'est plus moche dans une photo que ces taches de lumière en arrière-plan. Pas toujours facile, notamment lorsqu'on est seul en forêt...
11. Prise de vue avec masquage de l'œilleton pendant la pause, afin que le soleil n'y rentre pas.

Prendre une autre vue avec une mesure différente (Matricielle ou Pondérée centrale), une autre avec une correction d'exposition de —1/2 diaph et une autre avec flash, au cas où. Juste pour choisir ensuite sur l'ordinateur.

Récupérez les cure-dents!!! :clindoeil:

A vos boîtiers!
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Andgelo
Messages : 3273
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Contact :

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar Andgelo » 03 sept. 2014, 20:21

Parfait !
J'utilise - en partie - la même méthode, grâce à ton aide je vais pouvoir peaufiner !

Avatar du membre
tonio338
Messages : 527
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:30

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar tonio338 » 03 sept. 2014, 20:40

Excellent!! :grandsourire:
Merci Castor, franchement c'est extra de nous révéler tes trucs! Pas plus tard qu'hier, j'essayais de faire tenir droit mes Ino pour prendre ma photo, en les enfonçant dans la terre, en les appuyant sur un bout de bois, peine perdue! Le coup des cures dents, c'est simple et efficace :clindoeil:

Avatar du membre
tonio338
Messages : 527
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:30

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar tonio338 » 03 sept. 2014, 20:41

J'embraye direct sur une question technique:
J'ai un compact Olympus XZ-2, qui est franchement sympa (et suffisant pour l'instant) pour un débutant comme moi qui n'a jamais pris de photo avant. Surtout parce qu'on peut régler et paramétrer pas mal de chose pour un compact apparemment. :grandsourire:
Mon soucis, c'est la profondeur de champ: je ne peux pas fermer mon diaphragme au delà de f/8, ce qui m’empêche d'avoir une photo de champis qui soit parfaitement nette partout, surtout si le champi est plutôt gros. :confus:

Je me pose donc la question suivante: Je dispose d'un zoom (6-24mm), et je me demande si il préférable de dézoomer au max et approcher l'appareil de l'objet, ou bien zoomer au max et se mettre loin (je garde le même cadrage dans les deux cas).
Dans quel cas est ce que la profondeur de champ sera la meilleur? C'est pas complètement évident, vu que dans le cas numéro 2, m'éloigner du sujet augmente la profondeur de champ, alors qu'augmenter la focale la réduit...les deux effets sont opposés.. :interrogation:

Vous, vous faites comment? L'avantage de se mettre un peu plus loin et de zoomer, c'est d'avoir une image pas trop distordue, tout de même...

Avatar du membre
castor74
Messages : 7074
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar castor74 » 03 sept. 2014, 21:01

tonio338 a écrit :Excellent!! :grandsourire:
Merci Castor, franchement c'est extra de nous révéler tes trucs! Pas plus tard qu'hier, j'essayais de faire tenir droit mes Ino pour prendre ma photo, en les enfonçant dans la terre, en les appuyant sur un bout de bois, peine perdue! Le coup des cures dents, c'est simple et efficace :clindoeil:


Et ça peut aussi servir pour son utilisation première... :razz:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
tonio338
Messages : 527
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:30

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar tonio338 » 03 sept. 2014, 21:12

faut éviter les champis fimicole alors :grandsourire:

Avatar du membre
castor74
Messages : 7074
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar castor74 » 03 sept. 2014, 21:23

tonio338 a écrit :J'embraye direct sur une question technique:
J'ai un compact Olympus XZ-2, qui est franchement sympa (et suffisant pour l'instant) pour un débutant comme moi qui n'a jamais pris de photo avant. Surtout parce qu'on peut régler et paramétrer pas mal de chose pour un compact apparemment. :grandsourire:
Mon soucis, c'est la profondeur de champ: je ne peux pas fermer mon diaphragme au delà de f/8, ce qui m’empêche d'avoir une photo de champis qui soit parfaitement nette partout, surtout si le champi est plutôt gros. :confus:

Je me pose donc la question suivante: Je dispose d'un zoom (6-24mm), et je me demande si il préférable de dézoomer au max et approcher l'appareil de l'objet, ou bien zoomer au max et se mettre loin (je garde le même cadrage dans les deux cas).
Dans quel cas est ce que la profondeur de champ sera la meilleur? C'est pas complètement évident, vu que dans le cas numéro 2, m'éloigner du sujet augmente la profondeur de champ, alors qu'augmenter la focale la réduit...les deux effets sont opposés.. :interrogation:

Vous, vous faites comment? L'avantage de se mettre un peu plus loin et de zoomer, c'est d'avoir une image pas trop distordue, tout de même...


Salut! Ton compact a une taille de capteur de 1 1/7", c'est-à-dire en gros 7,6 x 5,7 mm. Il est donc normal que tu ne puisses pas fermer ton diaphragme au-delà de f:8 ou f:11... C'est comme ça, la plage de focales est réduite sur les compacts et les bridges... L'avantage c'est que la profondeur de champ des petits capteurs est plus grande qu'avec de grands capteurs. Avantage, pas toujours...!
Ensuite, faut-il zoomer et s'éloigner ou se rapprocher en grand-angle... C'est assez simple. Plusieurs choses interviennent dans la profondeur de champ: la distance de prise de vue, la focale, la vitesse et l'ouverture du diaphragme. Plus tu seras près de ton sujet, moins la profondeur de champ sera grande. Plus la focale sera longue, moins la profondeur de champ sera grande.
Ne pas oublier non plus que si la vitesse d'obturation est rapide, moins la profondeur de champ est grande, et plus l'ouverture est grande, moins la profondeur de champ est grande...
Il vaut mieux alors, avec un compact, se mettre à distance moyenne du sujet (en fonction de sa taille) et fermer le diaphragme au maxi. Trépied fortement conseillé...
Fais des tests, il y a forcément un compromis acceptable. Ou alors, passe au capteur APS-C...
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
tonio338
Messages : 527
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:30

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar tonio338 » 05 sept. 2014, 00:23

Salut,
Alors j'ai fait le test sur cette histoire de "est ce que, à cadrage identique, il vaut mieux se mettre près et dézoomer ou s'éloigner et zoomer", et l'expérience montre que c'est tout simplement pareil, la profondeur de champ est identique. C'est marrant, les effets de l'allongement de la longueur focale et de l'éloignement se compensent.

castor74 a écrit :Ne pas oublier non plus que si la vitesse d'obturation est rapide, moins la profondeur de champ est grande,


Ça par contre, je ne vois pas pourquoi, faut que tu m'expliques..

Avatar du membre
castor74
Messages : 7074
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar castor74 » 05 sept. 2014, 08:21

Question de photographie pure, c'est ainsi: si tu ouvres beaucoup, vers 5.6 ou moins, tu as un temps de pause court ce qui se traduit par une faible profondeur de champ. Si tu diaphragmes (si tu fermes, vers f:16 ou plus), le temps de pause sera bien plus long, ce qui se traduit par une profondeur de champ plus grande. Ce sont les fondamentaux de la photographie...
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Hervé
Messages : 807
Enregistré le : 18 oct. 2010, 21:24
Localisation : 63
Contact :

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar Hervé » 05 sept. 2014, 09:04

Castor,
ces fondamentaux -pour ceux qui comme nous ont connu l'argentique!- sont quand même chamboulés par l'ère du numérique! Maintenant il suffit de changer les ISO pour découpler la relation si évidente pour nous entre ouverture et vitesse. Je me rends compte que mon fils qui n'a connu que le numérique n'appréhende pas vraiment la photo de la même manière que moi!
Hervé
Hervé Cochard

Avatar du membre
castor74
Messages : 7074
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar castor74 » 05 sept. 2014, 11:17

Je comprends, c'est une petite habitude à prendre. Bricoler les ISO est devenu tellement facile aujourd'hui en numérique que certains en abusent. Il ne faut pas sans arrêt changer la sensibilité, car cela peut avoir des conséquences sur le bruit des images. Par exemple, et dans le cas qui nous occupe, je ne monte jamais en forêt au-dessus de 400-600 ISO. Pas besoin, on est sur trépied!!! Il ne faut pas non plus descendre trop bas, car à ce moment-là, le temps de pause va être un peu trop long et... générer du bruit, surtout dans les ombres; le même bruit que l'on aura si on monte trop haut en sensibilité. Eviter aussi à tout prix de régler son boîtier en ISO auto, car là on ne maîtrise rien! :clindoeil:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
tonio338
Messages : 527
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:30

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar tonio338 » 05 sept. 2014, 13:39

castor74 a écrit :Question de photographie pure, c'est ainsi: si tu ouvres beaucoup, vers 5.6 ou moins, tu as un temps de pause court ce qui se traduit par une faible profondeur de champ. Si tu diaphragmes (si tu fermes, vers f:16 ou plus), le temps de pause sera bien plus long, ce qui se traduit par une profondeur de champ plus grande. Ce sont les fondamentaux de la photographie...


Je comprends que diaphragmer augmente la profondeur de champ, c'est de l'optique geometrique, par contre, je ne vois pas comment, a ouverture constante, changer le temps pause peut affecter la profondeur de champ. C'est cette phrase :
castor74 a écrit :Ne pas oublier non plus que si la vitesse d'obturation est rapide, moins la profondeur de champ est grande,

qui m'interpelle

Avatar du membre
castor74
Messages : 7074
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar castor74 » 05 sept. 2014, 14:10

Un peu de lecture, peut-être...
Tout savoir sur l’ouverture du diaphragme
Je ne l'explique peut-être pas aussi bien que je devrais, mais si à f:8 par exemple, je prends un temps de pose de mettons 1/125e, j'aurai une certaine profondeur de champ due au choix de f:8 comme ouverture.
Mais si pour f:8 toujours, je choisis un temps de pose de 1 seconde (ET SI JE VEUX BIEN CONSERVER UNE BONNE EXPOSITION), ma photo va être beaucoup trop claire! Donc, il va falloir que je change ma vitesse ou que je ferme mon diaphragme, et donc l'ouverture va influer directement sur la profondeur de champ...
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
tonio338
Messages : 527
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:30

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar tonio338 » 05 sept. 2014, 15:40

castor74 a écrit :Un peu de lecture, peut-être...
Tout savoir sur l’ouverture du diaphragme
Je ne l'explique peut-être pas aussi bien que je devrais, mais si à f:8 par exemple, je prends un temps de pose de mettons 1/125e, j'aurai une certaine profondeur de champ due au choix de f:8 comme ouverture.
Mais si pour f:8 toujours, je choisis un temps de pose de 1 seconde (ET SI JE VEUX BIEN CONSERVER UNE BONNE EXPOSITION), ma photo va être beaucoup trop claire! Donc, il va falloir que je change ma vitesse ou que je ferme mon diaphragme, et donc l'ouverture va influer directement sur la profondeur de champ...


Oui, si je choisis de compenser le trop plein de lumiere en fermant le diaphragme, dans ce cas je modifie la profondeur de champ. Mais si, par exemple, je garde la meme ouverture, et je compense avec l'ISO, alors la, la profondeur de champ reste constante.

J'avais compris que tu disais que la profondeur de champ pouvait dependre de la vitesse d'obturation uniquement, tout autre parametre etant egal par ailleurs. C'est ca qui m'avait interpelle..mais tu sous-entendais que tu compensais le trop plein de lumiere avec le diaphragme.

Donc, c'est bon, c'est clair! :grandsourire:
Modifié en dernier par tonio338 le 05 sept. 2014, 16:57, modifié 1 fois.

Avatar du membre
castor74
Messages : 7074
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Conseils photo mycologique

Messagepar castor74 » 05 sept. 2014, 16:55

Extra! Bonnes photos alors! :clindoeil:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8


Retourner vers « Autres sujets sur la mycologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité