goûter puis recracher des champignons mortels

Avatar du membre
Louis
Messages : 1067
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire

goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar Louis » 04 déc. 2016, 20:27

Bonjour,

Je viens de goûter un morceau de champignon pour voir s'il était amère ou non. Je me demande en fait si ce n'est pas Galerina marginata. Et je suis un brin soucieux car à chaque fois que je goûte un morceau de champignon, j'ai souvent l'impression d'en avaler un peu par inadvertance, sans faire exprès, alors que je recrache toujours bien entendu (c'est pour cette raison que je ne m'amuse pas à goûter les amanites phalloides). J'ai pesé un morceau que j'ai estimé être de même taille que celui que j'ai goûté et j'obtiens 0,35 g. Rassurez moi je ne risque rien?
Merci d'avance.

Avatar du membre
castor74
Messages : 7097
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar castor74 » 04 déc. 2016, 20:50

Salut! Goûter en recrachant bien tout est sans risque. Il ne faut pas non plus devenir paranoïaque, on peut goûter des espèces mortelles sans rien avaler! Par contre, tu ne vas pas goûter une phalloïde tout en sachant que ç'en est une! Mâchonner un fragment juste histoire de vérifier le goût ou la texture c'est un réflexe de tous les mycologues!
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Louis
Messages : 1067
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar Louis » 04 déc. 2016, 21:13

merci pour ta réponse Castor,
Oui on peut goûter sans rien avaler, mais on peut aussi goûter en avalant un peu sans faire exprès, mais tu as raison je dois être un peu parano ; et quand bien même j' aurais avaler quelques minuscules bouts de lames et de chair, ça ne suffirait pas pour être intoxiqué jimagine.

Avatar du membre
castor74
Messages : 7097
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar castor74 » 05 déc. 2016, 09:28

Tu peux toujours emporter une demi-bouteille d'eau minérale et te rincer la bouche après... Mais je suis sûr que le risque extrêmement faible de s'intoxiquer comme ça. Je n'en ai jamais entendu parler, en près de 45 ans de mycologie. :clindoeil:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Louis
Messages : 1067
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar Louis » 05 déc. 2016, 11:37

castor74 a écrit :Tu peux toujours emporter une demi-bouteille d'eau minérale et te rincer la bouche après...


Ah mais ça je le fais systématiquement ! :grandsourire:

Avatar du membre
tonio338
Messages : 527
Enregistré le : 16 oct. 2013, 00:30

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar tonio338 » 05 déc. 2016, 13:44

je me souviens avoir lu quelque part que la dose létale d'amanite phalloïde est de 30g. T'as de la marge ! :grandsourire:

Avatar du membre
pat_der2003
Messages : 382
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar pat_der2003 » 05 déc. 2016, 14:44

Aaah, merci Louis d'avoir posé cette question car je pensais vaguement le faire ; cela me tarabuste quelque peu depuis que j'ai découvert cette pratique ... certes, c'est tout récent, mais comme je la mets maintenant en oeuvre de temps à autres ...

Cette question est présente d'autant plus que je suis novice (jamais vu par exemple d'amanites phalloïde ou en tout cas reconnues comme telles) et d'autant plus après la lecture très intéressante de "Les Champignons mortels d'Europe" de Xavier Carteret, qui décrit des symptômes d'intoxication ou d'agonie carrément hallucinants (sans mauvais jeux de mots, ça c'est le plus "soft" - et encore ? cf. la maladie du charbon ardent, bien évidemment et/ou similaire) et parfois très violents.

Du coup je me demandais même, si, secrètement, un mycologue n'adhérait pas à la croyance (mythe ou réalité, je ne sais ?) qui veut qu'en s'exposant à de faibles doses de produits "poison" (au sens large) on s'immunise ... :clindoeil:

Je cède là un peu à la fabulation (affabulation) propre à "la passion" que suscitent les champignons, mais,vu la méconnaissance déclarée dans l'ouvrage susvisé concernant la toxicologie des mycètes, n'y a-t-il pas des cas non documentés d'intoxication de mycologues ? (et, non, je ne suis pas, pas complètement en tout cas, parano :lol: ).

Bref, pour ma part et par respect de mes proches, c'est décidé :cool: , je n'irai pas inciter à la consommation de champignons (hors "élevage") et je serai, peut être, le temps le dira, apprenti amateur (pour approfondir ma connaissance dans ce domaine), mais très certainement pas récolteur-consommateur ...

à + ;o)
_________________

Amitiés,

Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde."
Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry

"Music is the best" F.Z.

Avatar du membre
Jplm
Messages : 6892
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Localisation : Paris, parfois Corse

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar Jplm » 05 déc. 2016, 15:07

Bonjour,

Je ne crois pas qu'il y ait de mycologues sérieux qui cherchent à se mithridatiser ! Ne serait-ce que parce que la quête d'éventuelles nouvelles espèces à manger est loin de leurs préoccupations : les champignons qui ont un intérêt gastronomique sont une poignée, ils sont bien connus depuis des siècles et il y a peu de chances que leur liste s'allonge. Quant aux mycophages acharnés, ce ne sont pas eux qui se préoccupent de goûter sur le terrain, ils mettent tout dans le panier.

Il y a je crois un cas de mycologue mort des champignons, on en a parlé ici il y a quelques mois, mais ce n'est pas en essayant de s'immuniser, c'est en se trompant dans une détermination ou en consommant une espèce réputée à tort comestible à son époque, je ne sais plus.

Jplm


PS : il y a aussi le Dr Bastien qui a consommé délibérément des amanites phalloïdes mais pour s'y accoutumer, pour tester son protocole de soins.
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Jatapol
Messages : 668
Enregistré le : 09 oct. 2013, 21:45
Localisation : Yvelines (forêts de Marly et St Germain en général), et parfois sud Gironde

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar Jatapol » 05 déc. 2016, 18:06

Jplm a écrit :Bonjour,

Il y a je crois un cas de mycologue mort des champignons, on en a parlé ici il y a quelques mois, mais ce n'est pas en essayant de s'immuniser, c'est en se trompant dans une détermination ou en consommant une espèce réputée à tort comestible à son époque, je ne sais plus.

Jplm




Bonsoir Jplm, tu penses sans doute au mycologue allemand Julius Schäffer, qui est mort en 1944 en mangeant crus des paxilles enroulés, que l'on donnait comme comestibles à l'époque?

Avatar du membre
Jplm
Messages : 6892
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Localisation : Paris, parfois Corse

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar Jplm » 05 déc. 2016, 19:13

Oui, c'est ça, on en a parlé à propos de la fameuse réaction à laquelle il a laissé son nom.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Avatar du membre
pat_der2003
Messages : 382
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar pat_der2003 » 05 déc. 2016, 19:23

Jplm a écrit : (...) se mithridatiser !


Cool, me rappelait plus de ce mot !! :sourire:

Jplm a écrit : la quête d'éventuelles nouvelles espèces à manger est loin de leurs préoccupations [aux mycologues]


Bien vrai, j'imagine !!

Jatapol a écrit :
Jplm a écrit :Bonjour,

Il y a je crois un cas de mycologue mort des champignons, on en a parlé ici il y a quelques mois, mais ce n'est pas en essayant de s'immuniser, c'est en se trompant dans une détermination ou en consommant une espèce réputée à tort comestible à son époque, je ne sais plus.

Jplm




Bonsoir Jplm, tu penses sans doute au mycologue allemand Julius Schäffer, qui est mort en 1944 en mangeant crus des paxilles enroulés, que l'on donnait comme comestibles à l'époque?


Dans wikipédia, on peut lire à son propos : "Il meurt après dix-sept jours de souffrance le 21 octobre 1944." :surpris:

Bon bah, ça renforce mon opinion ... :eek:
_________________

Amitiés,

Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde."
Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry

"Music is the best" F.Z.

Pierre Jancloes
Messages : 2915
Enregistré le : 04 juin 2008, 20:57

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar Pierre Jancloes » 07 déc. 2016, 17:47

Bonjour,
Je ne pense pas qu'il se soit trompé dans la détermination. A cette époque me semble t' il, ce champignon cité comme comestible, était accompagné de mises en garde p.c.q. mal supporté par certaines personnes et en tout cas de recommandations de ne le consommer qu' en petites quantités et en mélange. En temps de guerre et de disette,il me semble normal qu'il ait été tenté par ce petit complément qu'on conseillait de prendre en mélange. Docteur Guillermo Herter, Consul d' Uruguay à Berne ,éditions Paul Lechevalier, Paris 1951. Préface signée à la Noël 1947, à Montevideo.
Cordialement.

Pierre.

Avatar du membre
Jplm
Messages : 6892
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Localisation : Paris, parfois Corse

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar Jplm » 07 déc. 2016, 23:54

Bonsoir,

On n'a pas dit qu'il s'était trompé dans sa détermination (j'ai parlé d'une possible erreur de détermination avant que Jatapol nous rappelle qu'il s'agissait de Schäffer) mais qu'il avait mangé des paxilles enroulés, à l'époque considérés comestibles. Mais quel est le rapport avec le consul d'Uruguay et quelle partie de ton message est une citation de ce monsieur ?

Le paxille enroulé était encore indiqué comestible il y a 40 ou 50 ans et j'en ai mangé à l'époque (de même que des Gyromitra esculenta d'ailleurs) mais ni crus ni en grande quantité. Je n'ai pas souvenir de troubles quelconques mais j'en garde sûrement des séquelles !

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Avatar du membre
Guillaume Eyssartier
Messages : 3316
Enregistré le : 24 juin 2008, 19:51
Contact :

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar Guillaume Eyssartier » 09 déc. 2016, 11:18

Même l'Amanite phalloïde peut se goûter sans problème (si tant est que cela soit utilie :-)), et je rappelle que, justement, certaines populations de Galerina marginata contiennent jusqu'à 6 fois plus d'amanites que la phalloïde :-)
Biologie fongique - Expertises (Dr. Guillaume Eyssartier): http://www.expertchampignons.com

Avatar du membre
castor74
Messages : 7097
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: goûter puis recracher des champignons mortels

Messagepar castor74 » 09 déc. 2016, 11:43

Guillaume Eyssartier a écrit :Même l'Amanite phalloïde peut se goûter sans problème (si tant est que cela soit utilie :-)), et je rappelle que, justement, certaines populations de Galerina marginata contiennent jusqu'à 6 fois plus d'amanites que la phalloïde :-)


Salut Guillaume! Tu veux sans doute dire «6 fois plus d'amanitine»? :clindoeil:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8


Retourner vers « Autres sujets sur la mycologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités