Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques (+ développements connexes)

Pour les questions, les techniques, astuces, ... en microscopie et réactifs chimiques.
Avatar du membre
pat_der2003
Messages : 533
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Val de Marne
Contact :

Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques (+ développements connexes)

Messagepar pat_der2003 » 26 sept. 2017, 12:14

Bonjour à tous,

Je regarde, porté par l'affluence actuelle et saisonnière des champignons et le souvenir de mes heureuses années d'études en bio/microbio, éventuellement pour l'acquisition d'un microscope trino pour témoigner par photo et échanger autour des obs réalisées et des déterminations qui en découlent ...

Mon centre d'intérêt serait principalement/essentiellement les champignons ; j'ai une loupe trino pour les insectes, etc., mais je n'arrive pas à en tirer des clichés corrects ... c'est plutôt dégradé comme type d'image ...

Mon exigence, si j'investi dans un "trino-microscope", serait donc de montrer des clichés d'un minimum de qualité ... chat échaudé craint l'eau froide ...


Le premier maillon de la chaîne c'est le matos d'observation ... le fameux trinoscope ... :clindoeil:
Ensuite j'imagine qu'il y a la maîtrise du matos,
la qualité de l'apn ou de la caméra numérique,
la qualité des préparations (réactifs et mise en oeuvre),
la qualité de l'observateur (quoi observer).


Si l'on se concentre sur le matériel,


1. Premier exemple : 782 € HT

Je propose un exemple de matériel ICI pour voir si, selon vous, cela cadre avec mes attentes et avec votre expérience/pratique en micro-mycologie ... ?

Est-ce suffisant ?
Est-ce trop pour un débutant ?

L'intérêt que j'y vois a priori, et en tant que naïf en la matière, c'est :

un oculaire grand champ x10 avec 20 mm de champ
des objectifs E-Plan, donc j'imagine, traités pour la photographie,
une lumière LED

Par contre j'ai interrogé le vendeur pour savoir si le condenseur intègre un porte filtres et j'attends sa réponse : est-ce important pour la pratique de la mycologie ? De même pour le diaphragme de Koelher (je maîtrise mal la technique d'un micro, mais j'ai lu que c'était important ... ?) ...


2. Second exemple :

J'ai cherché du côté de la Chine et je trouve ceci également ?

le champ de l'oculaire est plus réduit (18 mm) ...
l'éclairage m'a l'air d'être en halogène et non en LED ...

L'intérêt serait

diaphragme de Koelher
porte filtre si je lis bien ...
et caméra numérique + logiciel de pilotage


Cela m'amène à vous poser ma dernière question :

3. APN reflex ou camera numérique ?

Je dispose d'un canon 7 D un peu ancien que je pourrait dédier au microscope + monture T2 (je crois) + tube (ou bien les 2 en 1, je ne sais plus) ... l'offre avec la camera est-elle intéressante ? Ou mieux vaut s'avancer avec une solution reflex ?

J'ai l'impression qu'il s'agit d'un très vaste sujet ...

Peut être serait-il intéressant si vous souhaitez répondre de joindre une photo prise au microscope ... pour illustrer les choses ...

Voilà.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout !! :clindoeil:
Modifié en dernier par pat_der2003 le 25 oct. 2017, 08:36, modifié 1 fois.
_________________

Amitiés,
Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde."
Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry

"Music is the best" F.Z.

Lumix FZ1000 + Joby GorillaPod

Avatar du membre
pat_der2003
Messages : 533
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques

Messagepar pat_der2003 » 26 sept. 2017, 21:02

En poursuivant mes recherches je suis tombé sur ce site qui recense diverses gammes de microscopes utiles en microphotographie ...

On note que

l'on est dans du certifié/réputé comme produits optiques
l'on est dans des gammes plus chères

J'ai notamment trouvé ceci !

Selon votre opinion et/ou expérience, n'y a-t-il pas photos entre ces produits et ceux de mon premier message ?



NB : je n'ai aucune actions ou intérêts dans les sites présentés à titre illustratifs ! :clindoeil:
_________________

Amitiés,
Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde."
Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry

"Music is the best" F.Z.

Lumix FZ1000 + Joby GorillaPod

Avatar du membre
Claudius
Messages : 1962
Enregistré le : 08 nov. 2010, 19:19
Localisation : Haut-Doubs

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques

Messagepar Claudius » 26 sept. 2017, 21:16

Tu peux voir aussi :
https://microscopie-et-services.com/
Didier Brault est présent dans de nombreux congrès ou sessions myco.

Consulte également le site de Marcel Lecomte, un mycologue passionné par la microscopie :
http://www.champignons-passion.be/main.htm

Avatar du membre
pat_der2003
Messages : 533
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques

Messagepar pat_der2003 » 27 sept. 2017, 18:10

Grand Merci, Claudius, pour ces références, contact pris, cela permet de resserer le champ des possibles et de cibler la demande en correspondant avec des mycologues et non uniquement des marchands de microscope, je veux dire plus généralistes.

A suivre !! :clindoeil:
_________________

Amitiés,
Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde."
Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry

"Music is the best" F.Z.

Lumix FZ1000 + Joby GorillaPod

Avatar du membre
pat_der2003
Messages : 533
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques

Messagepar pat_der2003 » 28 sept. 2017, 16:52

Suite,

En complément de mes démarches techniques j'ai commandé deux séries d'ouvrages :

http://www.amfb.eu/Index/Lecomte.html

ainsi que

http://www.societe-mycologique-poitou.org/wp-content/uploads/2017/01/Bulletins_speciaux_conditions_de_cession_-_2017.pdf

J'essaierai de vous livrer mes premières réactions à la lecture de ces opuscules.

à+
Modifié en dernier par pat_der2003 le 25 oct. 2017, 08:05, modifié 1 fois.
_________________

Amitiés,
Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde."
Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry

"Music is the best" F.Z.

Lumix FZ1000 + Joby GorillaPod

Avatar du membre
Pat-ouillard
Messages : 420
Enregistré le : 26 sept. 2012, 11:22

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques

Messagepar Pat-ouillard » 14 oct. 2017, 11:06

vaste sujet auquel il est trop difficile de répondre de façon succinte. Je vais quand même te signaler la question des mesures. En mycologie, il faut mesurer..Les spores, les cystides, les parois, les hyphes, ect...et divers systèmes existent.

- le plus simple est d'utiliser un oculaire micrométrique, et un étalon pour avoir l'échelle de tes différents grossissements.Il faut noter à la main mes mesures, puis faire les calculs ( moyennes, écart-types, etcc) vite fastidieux dès qu'on dépasse une vingtaine de mesures ( ce qui explique sans doute pourquoi les anciens prétendaient que 10 mesures suffisent bien ;o)))) ). La solution que j'utilise ( et je ne suis pas le seul) est de photographier avec un simple APN appliqué à l'oculaire, et d'utiliser ensuite un gratuiciel dédié aux mesures microscopiques ( il y en a deux bien connus de tous le monde ici). C'est économique, mais la qualité des photos n'est évidemment pas optimale. Suffisant pour travailler, pas pour faire de la belle microphotographie. Impossible également de piloter la navigation via un ordinateur, et pour faire du focus stacking, il faut acheter un adaptateur spécial pour immobiliser le dit APN.

- Un trinoculaire, effectivement, avec le choix entre une camera dédiée, ou adapter un reflex. Pour la qualité photographique, les retours que j'ai semblent unanimes. Les photos sont meilleures avec un reflex, même avec un boitier d'entrée de gamme vieux de quelques années, et acheté d'occasion. Pour faire des mesures, c'est un peut plus compliqué, mais il existe un logiciel ( microcartouche) qui permet d'étalonner facilement les photos prises dans cette configuration. Sinon il doit être possible d'insérer un disque micrométrique quelque part dans le projectif, et d'utiliser les gratuiciels mentionnés plus haut...Le pilotage par ordinateur est possible, il faut se procurer un logiciel.Enfin, le réglage pour obtenir la parfocalité est parfois un problème... Avec une camera intégrée, le logiciel est déjà souvent inclus, de même que l'étalonnage pour les mesures, la parfocalité va de soi, c'est un tout-en-un bien commode, mais qui a un prix qui monte vite si on cherche une bonne résolution, et des résultats légèrement en dessous en terme de qualité photographique. (J'ai quand même vu de belles choses).
Patrice

Pascal35
Messages : 63
Enregistré le : 29 nov. 2016, 23:06
Localisation : 35

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques

Messagepar Pascal35 » 14 oct. 2017, 22:31

Bonsoir
J'ai suivi récemment une formation à piximètre organisée par la FAMO. Il suffit d'utiliser une fois une lame graduée. On fait une photo avec chaque objectif du micro et on calibre le logiciel une fois pour toute. J''imagine que c'est pareil avec le deuxième graticiel que je ne connais pas.
Je n'ai pas encore trouvé l'adaptateur mais j'ai un Lumix GX80. Je peux le piloter avec ma tablette (la liaison est en wifi, pas de bougé, pas fil qui traine et confort de la visu grand écran).
Le critère n'est pas vraiment Reflex mais objectif interchangeable (puisqu'on l'enlève pour le micro).
De mon temps reflex signifiait visée par l'objectif. Aujourd'hui, sur les apn ça désigne plutôt une taille de capteur il me semble. Et le prix monte drolement vite avec la taille du capteur. J'ai l'impression que pour la micro, on n'a pas forcément besoin d'un grand capteur.

Pour le choix apn versus caméra, j'ai l'impression que la photo c'est de plus en plus du logiciel, que le marché des apn est beaucoup plus grand que celui des caméras et que la compétition est plus grande. Je parie sur l'apn. En plus on peut s'en servir en macro.

Voici une photo prise avec mon lumix, boîtier directement posé sur le trino sans adaptateur. Je précise que je suis débutant total en micro et que je ne suis pas un as de la photo.
Botryobasidium sp 4_crop_730x742.jpg

Avatar du membre
pat_der2003
Messages : 533
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques

Messagepar pat_der2003 » 24 oct. 2017, 16:18

Pat-ouillard a écrit :vaste sujet auquel il est trop difficile de répondre de façon succinte. Je vais quand même te signaler la question des mesures. En mycologie, il faut mesurer..Les spores, les cystides, les parois, les hyphes, ect...et divers systèmes existent.

- le plus simple est d'utiliser un oculaire micrométrique, et un étalon pour avoir l'échelle de tes différents grossissements.Il faut noter à la main mes mesures, puis faire les calculs ( moyennes, écart-types, etcc) vite fastidieux dès qu'on dépasse une vingtaine de mesures ( ce qui explique sans doute pourquoi les anciens prétendaient que 10 mesures suffisent bien ;o)))) ). La solution que j'utilise ( et je ne suis pas le seul) est de photographier avec un simple APN appliqué à l'oculaire, et d'utiliser ensuite un gratuiciel dédié aux mesures microscopiques ( il y en a deux bien connus de tous le monde ici). C'est économique, mais la qualité des photos n'est évidemment pas optimale. Suffisant pour travailler, pas pour faire de la belle microphotographie. Impossible également de piloter la navigation via un ordinateur, et pour faire du focus stacking, il faut acheter un adaptateur spécial pour immobiliser le dit APN.

- Un trinoculaire, effectivement, avec le choix entre une camera dédiée, ou adapter un reflex. Pour la qualité photographique, les retours que j'ai semblent unanimes. Les photos sont meilleures avec un reflex, même avec un boitier d'entrée de gamme vieux de quelques années, et acheté d'occasion. Pour faire des mesures, c'est un peut plus compliqué, mais il existe un logiciel ( microcartouche) qui permet d'étalonner facilement les photos prises dans cette configuration. Sinon il doit être possible d'insérer un disque micrométrique quelque part dans le projectif, et d'utiliser les gratuiciels mentionnés plus haut...Le pilotage par ordinateur est possible, il faut se procurer un logiciel.Enfin, le réglage pour obtenir la parfocalité est parfois un problème... Avec une camera intégrée, le logiciel est déjà souvent inclus, de même que l'étalonnage pour les mesures, la parfocalité va de soi, c'est un tout-en-un bien commode, mais qui a un prix qui monte vite si on cherche une bonne résolution, et des résultats légèrement en dessous en terme de qualité photographique. (J'ai quand même vu de belles choses).



Merci beaucoup pour ces éléments documentés !! :sourire:

Je développe l'évolution de mon projet d'acquisition ci dessous !!

Encore Merci !! :clindoeil:
_________________

Amitiés,
Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde."
Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry

"Music is the best" F.Z.

Lumix FZ1000 + Joby GorillaPod

Avatar du membre
pat_der2003
Messages : 533
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques

Messagepar pat_der2003 » 24 oct. 2017, 16:19

Pascal35 a écrit :Bonsoir
J'ai suivi récemment une formation à piximètre organisée par la FAMO. Il suffit d'utiliser une fois une lame graduée. On fait une photo avec chaque objectif du micro et on calibre le logiciel une fois pour toute. J''imagine que c'est pareil avec le deuxième graticiel que je ne connais pas.
Je n'ai pas encore trouvé l'adaptateur mais j'ai un Lumix GX80. Je peux le piloter avec ma tablette (la liaison est en wifi, pas de bougé, pas fil qui traine et confort de la visu grand écran).
Le critère n'est pas vraiment Reflex mais objectif interchangeable (puisqu'on l'enlève pour le micro).
De mon temps reflex signifiait visée par l'objectif. Aujourd'hui, sur les apn ça désigne plutôt une taille de capteur il me semble. Et le prix monte drolement vite avec la taille du capteur. J'ai l'impression que pour la micro, on n'a pas forcément besoin d'un grand capteur.

Pour le choix apn versus caméra, j'ai l'impression que la photo c'est de plus en plus du logiciel, que le marché des apn est beaucoup plus grand que celui des caméras et que la compétition est plus grande. Je parie sur l'apn. En plus on peut s'en servir en macro.

Voici une photo prise avec mon lumix, boîtier directement posé sur le trino sans adaptateur. Je précise que je suis débutant total en micro et que je ne suis pas un as de la photo.



Super c'est convergent avec le développement que j'ai entrepris sur un autre matériel ... :sourire: voir ci dessous ! :clindoeil:
_________________

Amitiés,
Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde."
Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry

"Music is the best" F.Z.

Lumix FZ1000 + Joby GorillaPod

Avatar du membre
pat_der2003
Messages : 533
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques

Messagepar pat_der2003 » 24 oct. 2017, 16:38

Hello,

Pour cause d'actualité ornitho-entomo etc-logique, j'ai délaissé ponctuellement la mycologie tout en poursuivant mon projet d'acquisition de microscope d'occasion.

Je vise actuellement l'achat d'un Leitz dialux 20 trinoculaire d'occaze qui sera révisé et paré pour l'obs. mycologique (je crois) + la documentation photographique des champignons ; j'aurai normalement bientôt la possibilité de le tester par moi même.

De plus, petit aparté, je viens d'acquérir ce produit Microscope HDMI Andonstar ADSM 201 qui se révèle être un macroscope et non un microscope ... C'est un peu voire pour beaucoup un usage marginal pour la mycologie mais c'est un produit qui a son intérêt pour la pédagogie, peut être, et la documentation d'obs, certainement, sans prétendre concurrencer une loupe stéréoscopique mais pour un rapport qualité /prix à étudier, je trouve.

Je l'utilise depuis début Octobre pour l'entomo (cf. lien internet ci dessus) dans la configuration suivante : macroscope + câble hdmi + écran télé + anneau de LEDs + carte micro sd + combine z (autre gratuiciel) pour les empilements d'images.

Pourquoi j'en parle ici :
- cela peu peut être intéresser l'un de vous ... (y a pas qu'les champignons dans la vie ! :razz: ),
- j'ai pu développer mon approche du gratuiciel piximètre grâce à ce matos.

Pat-ouillard a écrit :En mycologie, il faut mesurer..Les spores, les cystides, les parois, les hyphes, etc...et divers systèmes existent.


En effet, j'ai acquis également une lame micrométrique (pour loupe et microscope) qui me permet de calibrer avec piximètre les dimensions des pixels et donc d'effectuer des mesures sur images numériques.


Pascal35 a écrit :Pour le choix apn versus caméra, j'ai l'impression que la photo c'est de plus en plus du logiciel, que le marché des apn est beaucoup plus grand que celui des caméras et que la compétition est plus grande. Je parie sur l'apn. En plus on peut s'en servir en macro.


J'avais acquis un adaptateur pour reflex pour ma loupe trino ... le tout donne des résultats plus qu'exécrables ... C'est franchement décevant et cela renvoie à la nécessité de se documenter en dehors des circuits de ventes généralistes de matériels spécifiques comme les loupes trino et microscopes ; je compte utiliser mon vieux canon 7D et cet adaptateur sur ma future acquisition (Leitz Dialux 20) ; j'espère pouvoir faire des essais grandeur nature prochainement ... J'ai vu des images faites au 600D avec ce même matériel (Leitz Dialux 20) et c'est très bon me semble-t-il !


Enfin, j'ai débuté la lecture de l'opuscule de Marcel Lecomte, qui se révèle être une bible concrète et pleine de capitalisation d'expérience propre à édifier le novice !

Pas encore eu le temps de découvrir mes autres acquisitions bibliographiques ! :clindoeil:

Voilà !

Je vous tiendrai au courant de mes démarches microscopiques !
_________________

Amitiés,
Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde."
Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry

"Music is the best" F.Z.

Lumix FZ1000 + Joby GorillaPod

Avatar du membre
pat_der2003
Messages : 533
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques

Messagepar pat_der2003 » 25 oct. 2017, 08:35

Pascal35 a écrit :Bonsoir
(...)

Voici une photo prise avec mon lumix, boîtier directement posé sur le trino sans adaptateur. Je précise que je suis débutant total en micro et que je ne suis pas un as de la photo.
Botryobasidium sp 4_crop_730x742.jpg


Je trouve ça intéressant pour de "la main levée" ; j'ai une question sur la mise en valeur de l'image : quels sont les colorants /réactifs utilisés ici ?

Merci par avance !! :clindoeil:
_________________

Amitiés,
Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde."
Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry

"Music is the best" F.Z.

Lumix FZ1000 + Joby GorillaPod

Pascal35
Messages : 63
Enregistré le : 29 nov. 2016, 23:06
Localisation : 35

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques (+ développements connexes)

Messagepar Pascal35 » 26 oct. 2017, 22:15

Pas vraiment à main levée. ĺ'apn est posé sur la sortie trino. Il ne bouge pas puisque je le commande par wifi.
Le probléme c'est que un faux mouvement et l'apareil vole.
Le colorant est la phloxine. Ca colore l'intérieur des cellules contrairement au rouge congo qui colore les parois. Les cellules non colorées sont des cellules vides car cassées par la dissociation. Les celules brunâtres sont des cellules de bois.

Tu peux en dire plus sur le micro que tu achétes ? Budget en neuf notamment Je voudrais en acheter un mais je voudrais acheter le bon du premier coup.

Avatar du membre
pat_der2003
Messages : 533
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques (+ développements connexes)

Messagepar pat_der2003 » 27 oct. 2017, 07:38

Pascal35 a écrit : (...) Je voudrais en acheter un [microscope] mais je voudrais acheter le bon du premier coup.


Je ne suis pas la bonne référence, ramant moi même dans mes recherches ... mais je progresse, je progresse ... :lol: Il te faut donc te faire ta propre opinion selon ton budget et tes besoins ; c'est ce que j'ai retenu de mes lectures :

Claudius a écrit :Tu peux voir aussi :
https://microscopie-et-services.com/
Didier Brault est présent dans de nombreux congrès ou sessions myco.

Consulte également le site de Marcel Lecomte, un mycologue passionné par la microscopie :
http://www.champignons-passion.be/main.htm


Deux bonnes adresses, a priori, pour du neuf prêt à l'emploi ...

Sinon il faut se tourner vers ces microscopes "de marque", en neuf (aïe aïe, le budget ...) ou d'occaze ...

pat_der2003 a écrit :Hello,

(...)

Je vous tiendrai au courant de mes démarches microscopiques !
quand elles seront abouties ! :clindoeil:
_________________

Amitiés,
Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde."
Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry

"Music is the best" F.Z.

Lumix FZ1000 + Joby GorillaPod

Avatar du membre
Pat-ouillard
Messages : 420
Enregistré le : 26 sept. 2012, 11:22

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques (+ développements connexes)

Messagepar Pat-ouillard » 27 oct. 2017, 08:49

pat_der2003 a écrit :Sinon il faut se tourner vers ces microscopes "de marque", en neuf (aïe aïe, le budget ...) ou d'occaze ...



Una alternative est 'l'achat d'occasion ( le Bon coin, Ebay, etc..) d'un micro de marque. L'intérêt des micros de marques est qu'ils sont évolutifs, on peut les améliorer au fur-et-à-mesure que les besoins évoluent, car ils proposent tous les accessoires, et des gammes étendues d'objectifs, d'oculaires et de condenseurs, et ils sont quand même moins chers que neufs, ils restent durables car justement c'est de la marque ;o)) Mais le marché est étroit, il faut s'armer de patience pour dénicher la bonne affaire, et être un peu connaisseur...

patrice
Patrice

Pascal35
Messages : 63
Enregistré le : 29 nov. 2016, 23:06
Localisation : 35

Re: Deux exemples de microscopes et leurs caractéristiques (+ développements connexes)

Messagepar Pascal35 » 30 oct. 2017, 22:55

Merci Patrick pour la dernière référence.


Retourner vers « Microscopie et réactifs »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités