[Pluteus sp.] Pluteus murinus ?

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
Règles du forum
AVANT D'OUVRIR VOTRE PREMIER SUJET : merci de bien vouloir consulter la charte du forum et le règlement complet de la rubrique Détermination de champignons.

Questions de comestibilité : nous ne répondons pas aux questions de comestibilité. Nous n'informons que des risques d'intoxication. Questions de comestibilité

Un sujet - une espèce : une seule espèce par sujet

Déposer les photos et documents joints sur le forum : Comment déposer ses photos sur le forum ? - Taille et nombre de photos

Description complète : Mettez le plus d'informations possible sur le champignon.
Toute demande se résumant à une simple photo ou une simple question ("C'est quoi ce champignon ?") sans indice et information supplémentaire, pourra se voir refusée.

Titre du sujet : une fois l'espèce ou le genre identifié, renommer le sujet en conséquence (Éditer le premier message) avec la convention suivante : [Genre espèce] Titre d'origine.

Soyez polis, SVP. (un p'tit bonjour, un p'tit merci...)

Pour toute question ou tout problème, contactez nos administrateurs par message privé.
Avatar du membre
Bastic
Messages : 4033
Enregistré le : 16 août 2013, 08:52
Localisation : Normandie (61)

[Pluteus sp.] Pluteus murinus ?

Messagepar Bastic » 07 avr. 2019, 21:38

Bonsoir,
Les morilles ont décidé de me faire parcourir tout le GEPR. Qu'à cela ne tienne.
Ce jour, sur souche en bordure de pessière (origine inconnue), 5 exemplaires.
Le chapeau mesure jusque 7.7 cm. Il est lisse, rimeux, gris-brun très sombre.
Les lames sont nettement libres et blanches, à arête concolore.
Sporée en cours.
Le pied ,jusque 8.5*1.7 cm, est couvert de mèches sombres, d'autant plus en descendant.
La chair est blanche.
L'odeur à la coupe est faible, un peu raphanoïde. Par contre, en sortant de la boîte de récolte l'exemplaire coupé, ce dernier dégage une odeur nette et spéciale rappelant, si ma mémoire olfactive est bonne, la fameuse odeur dite de gaz d'éclairage.
Je propose Pluteus murinus (Plutée gris-souris), à défaut Pluteus diettrichii.
(Curieux l'odeur ?)

Merci à vous.
Fichiers joints
L1340034 (copie 1).JPG
L1340041 (copie 1).JPG
L1340038 (copie 1).JPG
L1340043 (copie 1).JPG
Modifié en dernier par Bastic le 09 avr. 2019, 13:44, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Fouad
Messages : 6878
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Re: Pluteus murinus ?

Messagepar Fouad » 07 avr. 2019, 22:12

Salut Jean-Baptiste,
Fouad a écrit :Dans Flora Agaricina Neerlandica 1990, on parle de lames fimbriées avec l'âge pour P. ephebeus. Ce dernier est synonymisé avec la majorité des plutées tomenteux-fibrilleux, séparés auparavant, dans la Section Villosi Schreurs & Vellinga réduite ainsi à deux ou quatre espèces et variétés.

Si on ne doit se fier qu'aux caractères macro, oui pour ephebeus. Sachant que certains mycologues partent, en premier, de la micro et relèguent l'aspect macro au second degrés dans la détermination des plutées.


Dans un de tes sujets en 2016 :clindoeil:

Avatar du membre
Jplm
Messages : 13998
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Localisation : Paris, parfois Corse

Re: Pluteus murinus ?

Messagepar Jplm » 08 avr. 2019, 00:20

Bonsoir,

Présentation de René Chalange sur les plutées l'autre jour à la SMF (presque les 72 espèces) : c'est un genre où, à quelques exceptions près, la micro des spores est assez similaire, il faut surtout commencer par observer la cuticule à la loupe pour définir dans quelle section on est. Après, il me manque ses planches pour comparer mais ici tu cites deux espèces d'ont l'une est dans les Hispidoderma (soyeux-hérissé) et l'autre dans les Celluloderma (mat, éventuellement ridé-veiné). En outre en l'occurrence dietrtrichii n'atteint pas 7 cm, murinus me semble mieux tenir la route... mais il pousse plutôt au sol ou sur bois enterré. Regarde à la loupe, le chapeau est il finement velouté ? Même si son aspect craquelé radialement ne laisse guère de doute sur murinus.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Avatar du membre
Nommo
Messages : 4621
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Localisation : Gard

Re: Pluteus murinus ?

Messagepar Nommo » 08 avr. 2019, 06:57

Bonjour Jean-Baptiste,

Je vois une espèce à lamprocystides à crochets comme cervinus, il faudrait s’assurer aussi de la présence ou non de boucles.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Avatar du membre
Andgelo
Messages : 4530
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Contact :

Re: Pluteus murinus ?

Messagepar Andgelo » 08 avr. 2019, 07:07

D'accord avec Nommo, c'est une espèce du groupe cervinus.

Avatar du membre
Jplm
Messages : 13998
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Localisation : Paris, parfois Corse

Re: Pluteus murinus ?

Messagepar Jplm » 08 avr. 2019, 09:55

Nommo a écrit :Je vois une espèce à lamprocystides à crochets comme cervinus, il faudrait s’assurer aussi de la présence ou non de boucles.

Et précisément tu vois ça à quoi ?

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Avatar du membre
Nommo
Messages : 4621
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Localisation : Gard

Re: Pluteus murinus ?

Messagepar Nommo » 08 avr. 2019, 10:56

Bonjour Jean-Pierre,

Pourquoi ? Tu ne vois pas les lamprcystides à l’oeil nu ? ...Moi non plus ! :grandsourire:
Les trois éléments qui m’ont orienté vers cervinus :
La couleur très foncée de la surface pileique,
L’aspect bosselée et l’aspect de la cuticule,
La couleur du pied.

Si tu as la chance de posséder le tome 2 du Pilzkompendium de Ludwig, les exemplaires 97.1.B et 97.1.E de la planche 344 offrent des représentations conformes aux photos.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Avatar du membre
Bastic
Messages : 4033
Enregistré le : 16 août 2013, 08:52
Localisation : Normandie (61)

Re: Pluteus murinus ?

Messagepar Bastic » 08 avr. 2019, 13:41

Quelle horreur ces plutées !

Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 12278
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

Re: Pluteus murinus ?

Messagepar Fifi » 08 avr. 2019, 17:18

Bonjour Bastic,

Tes plutées sont des sosies d'une de mes anciennes récoltes [Pluteus cervinus] Pluteus cervinus ?
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Avatar du membre
morvanjp
Messages : 459
Enregistré le : 19 mars 2009, 22:49
Localisation : La Grande Verrière, Morvan

Re: Pluteus murinus ?

Messagepar morvanjp » 08 avr. 2019, 21:22

et bruneoradiatus?

Avatar du membre
Nommo
Messages : 4621
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Localisation : Gard

Re: Pluteus murinus ?

Messagepar Nommo » 09 avr. 2019, 06:50

Bonjour Jean-Pierre,

Oui,bruneoradiatus reste une possibilité de même que pouzarianus, reste à savoir si les boucles étaient présentes ou non mais je crois que Bastic, comme moi, ne fait pas de micro.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Avatar du membre
Bastic
Messages : 4033
Enregistré le : 16 août 2013, 08:52
Localisation : Normandie (61)

Re: Pluteus murinus ?

Messagepar Bastic » 09 avr. 2019, 13:44

Bonjour à tous,
Merci à chacun pour vos réponses variées, fouillées. La sporée est rose ! :sourire:
J'ai regardé avec une loupe le revêtement du chapeau. Je ne perçois ni granulation, ni feutrage. Mais la loupe n'est peut-être pas assez forte.
Fifi, en effet, ta récolte est un sosie, mais Jean-Pierre est fin et avec Nommo qui rajoute une couche. Cette affaire de boucles ne sera pas démêlée.
Le Pluteus sp. ne sera pas abusif, mais le P. murinus est écarté.


Retourner vers « Détermination de champignons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités